Google n’a jamais voulu racheter WhatsApp

Business

Par Olivier le

Sortir de sa poche, sans sourciller, des dizaines de milliards de dollars pour acquérir des applications mobiles, c’est un privilège qui n’est accessible qu’aux membres d’un club très fermé dans lequel on trouve Apple, Facebook et Google.

Download-WhatsApp-Messenger-2-8-27-for-Symbian

Peu après le rachat par Facebook de WhatsApp pour la bagatelle de 19 milliards de dollars, la rumeur a rapidement couru que Google était également sur le coup et avait proposé rien moins que 10 milliards de billets verts. Une somme déjà considérable pour une app de messagerie instantanée, mais c’est le réseau social qui a remporté la timballe (au prix fort).

Depuis, Google n’avait ni confirmé, ni infirmé l’indiscrétion : il y a quelques jours, Eric Schmidt a noyé le poisson… mais c’est Sundar Pichai qui a finalement fait savoir fermement au Telegraph qu’il n’a jamais été question de racheter WhatsApp. Pour lui, la rumeur du 10 milliards de dollars est « simplement fausse ». « WhatsApp était définitivement un produit excitant. Nous n’avons jamais proposé de l’acquérir », assène t-il.

Plus intéressant encore, le vice-président en charge d’Android et de Chrome précise que Google a tout de même discuté avec WhatsApp afin de travailler ensemble de manière plus rapprochée… sans apporter plus de précisions quant à cet éventuel partenariat qui semble de toutes manières être tombé à l’eau suite au rachat par Facebook.

 

Source: Source