Des millions de PC sous l’étroite surveillance de la NSA

Sur le web

Par Olivier le

La NSA a les moyens de vous surveiller. Le lanceur d’alertes Edward Snowden a donné quelques clés pour mieux comprendre comment les grandes oreilles américaines pouvaient intercepter les données confidentielles de millions d’ordinateurs.

nsa_malware_feature

Les ingénieurs de la NSA ont mis au point une véritable plateforme de surveillance, baptisée Turbine, qui permet d’automatiser la surveillance informatique à très grande échelle. Ce système, lancé en 2004, facilite l’implantation de mouchards et surtout, simplifie la récolte et l’analyse des informations récupérées. Les espions de l’agence américaine n’ont dès lors plus qu’à lancer une simple recherche pour tout connaitre sur tel ou tel sujet. Turbine est secondé par Turmoil, qui fait l’interface entre le système et les agents, et par lequel sont digérées et relayées toutes les données.

Les données en elles mêmes peuvent provenir d’un PC classique, mais aussi de clés USB, de webcams, et comme on le sait de communications  entre deux ordinateurs, et même sur des réseaux privés. Pour obtenir l’accès aux terminaux désirés, les employés fouineurs de l’agence de renseignement ont fréquemment recours aux admins IT qui, une fois compromis, ouvrent la porte de leurs serveurs. Tout cela combiné permet à la NSA de surveiller le contenu de « millions de PC potentiellement », ce qui est évidemment très différent de se contenter de quelques cibles.

 

Source: Source