SFR : Arnaud Montebourg pense que Vivendi a choisi Numericable et menace d’un contrôle fiscal

Business

Par Jerome le

Arnaud Montebourg en est convaincu, Vivendi a choisi Numericable pour reprendre SFR. Le ministre du Redressement productif était l’invité de Jean-Pierre Elkabbach sur Europe 1 ce matin et il a été très clair à ce sujet.

arnaud-montebourg
TARDIVON JEAN CHRISTOPHE/SIPA sur le Nouvel Observateur

L’homme a par ailleurs fait savoir qu’il était opposé à cette décision. On s’en doutait après ses déclarations de mardi matin sur RTL. Tellement opposé que le ministre a brandi la menace d’un contrôle fiscal.

Cité par Le Figaro, il s’en est pris à Patrick Drahi, le propriétaire d’Altice, la maison mère de Numericable :

Il y a un problème fiscal puisque Numericable a une holding au Luxembourg, son entreprise est cotée à la Bourse d’Amsterdam, sa participation personnelle est à Guernesey dans un paradis fiscal de Sa Majesté la reine d’Angleterre, et que lui-même est résident suisse. Il va falloir que M. Drahi rapatrie l’ensemble de ses possessions et biens à Paris, en France.

Numericable pratiquerait donc l’optimisation fiscale selon le ministre à la marinière, apparemment à prêt à quelques coups bas pour obtenir le retour à trois opérateurs. Rappelons tout de même que Vivendi est encore en train d’examiner les dossiers. Ceci étant dit, il semble étrange qu’Arnaud Montebourg s’avance sur sa seule intime conviction.

Source: Source