Si c’est gratuit vous êtes le produit

Sur le web

Par Gregori Pujol le

Pour faire suite à la plainte de l’association de consommateurs UFC Que choisir envers Facebook, Google + et Twitter concernant l'utilisation des données personnelles, l'agence de...

Pour faire suite à la plainte de l’association de consommateurs UFC Que choisir envers Facebook, Google + et Twitter concernant l’utilisation des données personnelles, l’agence de communication audiovisuelle, adesias, propose un petit film ludo-pédagogique “Si c’est Gratuit, vous êtes le produit” (datant de juillet dernier), qui permet de comprendre un peu mieux cette problématique sans pour autant rentrer dans des détails complexes.

prod


23 Commentaires

  1. secosse

    26 mars 2014 at 11:19

    C’est pas d’hier ça 😡 mais Toujours aussi bon ^o^
    J’aime voir les gens ce victimiser ^o^

  2. Gogo

    26 mars 2014 at 11:27

    C’est bien de faire peur aux gens. La meilleure façon de manipuler les gens et leur faire faire ce que vous voulez, c’est la peur. La peur du communisme, peur du nucléaire, peur du terrorisme, peur du sida, peur du H1N1, peur du réchauffement climatique, peur de la listériose, peur des compteurs intelligents, peur des bactéries, peur de Big Brother, etc.

  3. jOBI

    26 mars 2014 at 11:28

    Ca ne devrait pas etre dénoncé mais interdit, c’est de l’esclavage moderne, preuve que notre civilisation regresse…

  4. eric

    26 mars 2014 at 11:31

    @Gogo

    tu portes bien ton pseudo !

    les déchets de 100’00 ans du nucléaire actuel, c’est comme si on devait gérer ceux des hommes des cavernes… Te rends tu compte de l’évolution des seulement 100 dernières années…. alors 100’000 ans…..

    Tu es le sujet parfait pour Idiocracy: t’as un cerveau inutile et tu consommes ce que l’on te dit de consommer: Parfait !!

  5. Nunu

    26 mars 2014 at 11:35

    @Gogo
    Et le meilleur moyen de laisser facebook et cie collecter nos moindres faits et gestes c’est de prétendre qu’avoir peur de tout permet de vous manipuler.

  6. Sfim

    26 mars 2014 at 11:37

    vidéo très intéressante, très juste et très bien faite !

    cependant c’est bizarre de voir à la fin un panneau proposant de s’abonner a twitter, facebook, Blogger et la chaîne Youtube
    la vidéo “anti-système” est elle même dans le système et en profite à juste titre.
    bon allez comme je suis skyzophrène je vais la partager sur mon facebook 🙂

  7. omen77

    26 mars 2014 at 11:52

    @Eric : Son propos est assez extrémiste, mais sur le fond, il n’a pas complètement tort sur certains points. Regarde où la peur du communisme a failli mener le monde dans les années 60. La peur du grand méchant Bolchevique !
    L’affaire récente du H1N1, virus grave, certes, mais dont le vaccin a causé de nombreux cas de narcolepsies et autres troubles neurologiques. Des victimes tentent encore de se faire indemniser.

    Le problème dans cette action, c’est qu’ils jouent sur la peur, alors que ces données sont facilement maîtrisables. Le slogan lui-même n’est pas nouveau. Quid des cartes de fidélité des grandes enseignes ? C’est même pire. Je t’invite à regarder le replay de l’émission “On n’est pas des pigeons”, sur France 4… Ils parlent justement des cartes de fidélité, dont même les gens qui les proposent ne savent pas ce qui est fait de nos données. Ces données sont en fait vendues sur internet (tape “achat fichier télémarketing”), et le seul moyen d’y échapper, c’est de lire le N° de téléphone ou l’adresse écrite en tout petit sur le contrat de cette carte, chose que quasiment personne ne fait :

    http://www.france4.fr/emissions/on-n-est-plus-des-pigeons/a-la-une/telemarketing-comment-y-echapper_222505

    Contrairement à ça, ni FB, ni Tweeter, ni G+ n’ont mon adresse réelle et complète, juste un N° de téléphone. Et jusque là, aucune société de prospection ne m’a contacté. Au pire, je reçois de la publicité ciblée sur les pages des réseaux sociaux… et alors ? Si je n’en veux pas, je ne clique pas, c’est aussi simple !
    Et le truc qui m’a fait pisser de rire, c’est que sur le site de la pétition de l’UFC, tout en bas, on peut les “liker” sur FB, les “+1” sur G+ ou laisser un tweet… WTF ?? 😀

  8. Skywalker

    26 mars 2014 at 11:56

    @eric
    Et les déchets des 200 dernières années de charbon et de pétrole? Sans même tenter d’extrapoler ce que seraient ces déchets si on n’avait pas de nucléaire…

    @Gogo et @Nunu
    C’est bien de savoir et de choisir en connaissance de cause. Dans le cas des pubs, on peut utiliser Adblock. Je citerai même le président d’une grande entreprise de classification des données concernant les utilisateurs (pas sûr que j’aie le droit de la nommer), “Moi aussi j’utilise Adblock, bien sûr”.
    La NSA et compagnie posent d’autres questions, bien sûr.

    Mais au delà, il faudrait aussi savoir ce qu’on veut. Le tout gratuit contre publicités, on y est habitués. Est-on prêt à payer pour youtube, pour nos emails ou pour nos blogs?
    Les démarches du style “identifier et autoriser les pubs acceptables” (sans images, sans popup, etc), comme ce que tente de réaliser adblock, ou encore dans le style des encarts adsense, sont probablement quelque chose que tout le monde devra envisager à un moment ou à un autre.
    Et après, quitte à voir des pubs, autant qu’elles soient intéressantes, non? Le consommateur n’est pas forcément un abruti qui clique et achète tout ce qu’il voit, alors qu’il peut être content de voir au détour d’une publicité une offre intéressante pour un produit qu’il recherche actuellement.

  9. legueudre

    26 mars 2014 at 12:01

    On dirait la voix française de Bruce Willis dans la vidéo

  10. TheSquad

    26 mars 2014 at 12:48

    @legueudre : C’est bien lu, Patrick Poivey, doublure vocale officiel française de Bruce Willis

  11. greg3395

    26 mars 2014 at 12:56

    je m’en fou qui collecte mes données.

    c’est assez marrant de voir un article ici sachant que le JDG est financée par la pub !!

    désoler de dire cela mais je préfère que facebook , skype et tous les autres site financée par la pub soit “gratuit” que payée 1 à 4€ par site internet !!

    les 95% des internaute , ne sont pas prés a dépenser plus de 50€/mois pour aller sur leur site favoris comme: facebook , twitter , youtube , etc..

  12. omen77

    26 mars 2014 at 13:28

    @Greg : Le JdG ne fait que relayer une info, ils ne partent pas en croisade contre la pub, c’est ce qui les fait vivre 😉

  13. vaal

    26 mars 2014 at 15:13

    @Gogo : faut pas avoir peur alors ? faire confiance ? être courageux ? Je ne comprends pas ton message.
    La “peur” est bénéfique dans énormément de cas. Si tu n’es pas convaincu, dis toi qu’à Wall Street, ceux qui t’expliquent que tu ne dois pas “avoir peur” de la finance (“les subprimes c’était la faute des voisins d’abord”) préfèrent parler de gestion du risque. Ils ont pourtant la même approche que toi et moi : sur le long terme, ils ne prennent pas forcément des décisions plus rationnelles que nous (subprimes justement).
    Alors, certes, la peur est utilisée pour manipuler ; de la même manière que le “n’ayez pas peur” revient un peu trop souvent pour nier des problèmes réels (cf Fukushima). Nier un problème sous caution de “ça m’fait pas peur”, ça s’appelle de l’irresponsabilité.
    Une notion plus efficace pour expliquer ce que tu veux dire, c’est, je pense, la stratégie du choc (voir le livre de Naomi Klein).

  14. Antinoüs

    26 mars 2014 at 15:16

    @greg3395 “désoler de dire cela mais je préfère que facebook , skype et tous les autres site financée par la pub soit « gratuit » que payée 1 à 4€ par site internet !!
    les 95% des internaute , ne sont pas prés a dépenser plus de 50€/mois pour aller sur leur site favoris comme: facebook , twitter , youtube , etc..”

    Laissez-moi résumer. Vous pensez sincèrement que les gens préfèrent financer la pub qui leur permettra de ne pas payer pour accéder à du contenu, plutôt que de payer directement le contenu?

  15. dabolo

    26 mars 2014 at 15:29

    Des alternatives libres et gratuites c’est pas ce qu’il manque…

  16. Gogo

    26 mars 2014 at 16:36

    @vaal, la peur n’a jamais été bénéfique pour quoi que ce soit. Au contraire c’est néfaste sur la santé mentale et même physique, les experts de tous bords te le diront. La peur faire prendre des mauvaises décisions. J’ai JAMAIS dit qu’il fallait faire confiance. Par contre oui, faut être courageux, que l’on décide d’utiliser ces services ou pas. Et pour ton information j’ai supprimé mon compte Facebook en 2011 à cause de leur politique.

    Il y a une différence entre être prudent et avoir peur, et la phrase idiote “si c’est pas gratuit vous êtes le produit” a toujours été formulée d’une manière à faire peur… Comme cette vidéo d’ailleurs.

    “Tout un tas d’informations stockées par des MONSTRES… d’Internet” disent-ils. Le narrateur appuie bien sur le mot ‘monstres’, puis on voit Amazon, Facebook, Google, Apple et Microsoft représentés comme des monstres. Puis y incrustent la NSA et la CIA en prenant un ton effrayant… Là je ne cite que 1% (ou 10 secondes) de tout ce qui est censé faire peur dans cette vidéo, et c’est minable. On peut faire réfléchir intelligemment sans faire peur. Là ce n’est que de la manipulation.

  17. mrvegabiggs

    26 mars 2014 at 16:42

    Gros facepalm quand j’ai vu la fin de la vidéo avec le abonnez vous, partagez sur facebook et twitter et tout le tremblement. Tu parles d’une vidéo anti-establishement !

  18. Gogo

    26 mars 2014 at 16:50

    Nous pouvons payer et avoir ces services, ou nous ne pouvons pas payer pour cela et ne pas l’avoir.

    Si nous payons pour cela, il ya trois modèles de base :

    1. Le paiement pour le service
    2. Les impôts et dépenses
    3. Service supporté par les annonceurs.

    Le support par les annonceurs pour les services est moralement supérieur aux autres moyens de monétisation. La raison en est que le paiement est volontaire et inégalement appliquées. La grande majorité des utilisateurs de Google ou Facebook ne paie pas pour cela de toutes façons, ils sont tout simplement les bénéficiaires de l’autonomisation des services gratuits qui sont payés par d’autres personnes. Une minorité d’utilisateurs plus riches paient pour tout parce qu’ils achètent des choses, et donc les annonceurs paient Google ou Facebook pour les atteindre. Cela représente un transfert massif de richesse des riches vers les pauvres, par laquelle un petit nombre de personnes – en étant simplement servi avec des annonces de choses qu’ils veulent acheter – paie pour des services qui sont complètement gratuits à qui que ce soit dans le monde ayant une connexion Internet.

    Si Google charge, disons, 20$ par mois pour utiliser tous ses services, les pauvres du monde seraient laissés pour compte. Pas de recherche Google. Pas de recherches basées sur la voix pour les aveugles ou analphabètes. Pas de Google Livres. Rien de Google.

    C’est l’alternative à la publicité.

    Tous ces signaux récoltés sur les utilisateurs conduisent donc mieux la pertinence de la publicité – de sorte à montrer des annonces de vêtements de sports ou des équipements que désire réellement un footballeur qui en a les moyens, plutôt que de lui proposer de la publicité pour des pilules, des tampons ou un guide pour l’aider à perdre du poids. Un modèle comme celui de Google n’a pas d’autre but que de faire un meilleur travail aidant les utilisateurs à obtenir ce qu’ils veulent, à la fois de meilleurs services et une meilleure publicité. Et dans l’obtention, payer Google pour habiliter un milliard de personnes avec des services gratuits.

    En claquant la notion de modèle de publicité contextuelle aux signaux améliorés, certains laissent entendre qu’il y a une meilleure façon. Donc, j’aimerais bien vous demandez quel est ce meilleur modèle :

    1. Les services payants, ce qui mettrait les outils les plus puissants du monde au-delà de la portée de la majorité pauvre du monde.

    2. Taxation du gouvernement et de la bureaucratie pour créer des services de cloud computing qui seraient en bord de saignement comme un cochon qu’on égorge.

    3. Aucune amélioration dans les services de cloud computing parce que personne ne paie.

    4. De la publicité aléatoire montrant aux gens des produits et des services qu’ils ne veulent pas.

  19. rafale-d

    26 mars 2014 at 16:54

    La vidéo redis un peu ce que j’ai dis ce matin dans l’article sur l’UFC et sa plainte. (bon j’avais déjà vu la vidéo aussi)

    Mais si l’utilisateur prend conscience qu’il est le produit et qu’il sais rester discret tout en profitant d’Internet, il n’y a pas de mal, ni pour lui ni pour les publicitaires de se “gaver”. Les seuls que ça peu déranger sont les exhibitionnistes compulsifs, ravi de donner tout les détails de leur vie (où je suis, ce que j’ai fait cet aprem, ce que j’ai acheté au magasin, la soirée en détails avec les copain hier, les photos de la dernière journée à la plage, …)
    Ce sont ses personnes qui faut avertir au lieu de taper sur les doigts de tout les géants.

    Cette vidéo est beaucoup plus préventif et aura probablement un meilleur impact qui pauvre plainte dont la majorité aura oublier demain matin.

  20. funf

    26 mars 2014 at 17:10

    J’utilise adwords pour afficher de la pub pour ma boite, et je suis content que le profilage client mène à des vraies ventes.
    Mais les gens restent libres de cliquer ou pas, d’acheter ou pas. Tout comme avant, en fait.
    La vraie question, c’est “est ce que ce bombardement permanent de pub nous pousse à acheter plus, au delà du raisonnable?”

  21. vaal

    27 mars 2014 at 0:23

    La peur est une émotion extrêmement utile parce qu’elle pousse à gérer le risque. Ça amène des réactions rationnelles ou non. À Wall Street ils ne sont pas beaucoup plus rationnels que dans les commentaires du … tout le monde prend des mauvaises décisions.
    Dans un contexte où l’utilisation services impactant fortement la vie privée se banalise, il est nécessaire de l’impression d’un service inoffensif, qui est une émotion sur laquelle Google, Facebook et al. jouent énormément. Pour faire prendre conscience, il faut surpasser cette émotion, et pour cela il faut choquer. Le raisonnement viendra après pour ceux qui en sont capables.
    Ce que je viens de te dire, c’est que cette pub t’énerve parce que tu n’es pas le public visé… Kevina, 12 ans, par contre, doit être sensibilisée.
    Le but de ce genre de démarche n’étant pas la remise en cause du modèle de Google Facebook, mais l’information quant aux risques associés à la publication de contenu sur ces services. Typiquement, Kevina ne devrait pas y mettre ses photos de soirée.
    Tu appelles ça de la manipulation ; j’appelle ça de la simple persuasion.

  22. J-dub

    27 mars 2014 at 14:14

    Le journal du geek est gratuit d’ailleurs ? 😉

  23. thx51

    30 septembre 2014 at 17:55

    Nous ne pouvons pas être un “produit” stricto sensu, car nous existons déjà avant de nous connecter à internet.

    Sinon j’ai bien envie dire, “so what ?”. Par pudeur, les auteurs de cette vidéo ne donne pas leur, ils ne font qu’exposer des faits. Mais il y a un bien une morale qui ressort en trame, tout le monde en conviendra.

    Donc certes on nous “vole” nos informations personnelles (comme si on n’était déjà pas au courant), mais est-ce qu’on arrêtera de consommer des services gratuits pour autant ? Est-ce que les entreprises cesseront d’utiliser nos informations personnelles ? Je pense que non.
    La vidéo parle “d’échanges de bons procédés”. Comme si cela était caché, voir secret, presque honteux. Moi je dirais plutôt qu’il s’agit simplement d’un service avec des contreparties.

    Et puis ça part du principe que la publicité est quelque chose de mal, que forcement il faut voir le mal partout. Je ne vois pas en quoi cibler des publicités est quelque chose de néfaste. Je dirais même que ça rend service au consommateur (Découvrir un produit/service utile, et éviter d’être exposé à des publicités qui ne le concerne pas), et ça rend service à l’entreprise qui dépensera moins car elle n’aura pas à inonder la terre entière de publicité.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *