Piratage : MP3Tunes condamné à payer une amende de 41 millions de dollars à EMI

Business

Par Jerome le

Après sept ans de litiges, la justice américaine a tranché en appel. Michael Robertson, le fondateur de la plateforme MP3Tunes a été reconnu coupable d’avoir porté atteinte au copyright de 2100 titres appartenant à la major EMI, qui avait intenté l’action en justice.

mp3tunes

Selon les avocats de la maison de disque, cités par Reuters, l’amende s’élève à 41 millions de dollars de dommages et intérêt, dont 7,5 millions punitifs. Comme le note justement PCInpact, cela fait tout de même 20 000 dollars par morceau incriminé.

Pour rappel, MP3Tunes était l’une des premières plateformes de cloud musical. Il était possible d’y stocker ses MP3, pour les réécouter en streaming ou les télécharger par la suite. Ces fonctions n’ont rien d’illégal, de nombreuses entreprises s’en inspirent d’ailleurs aujourd’hui, c’est une autre qui a entraîné la chute de la plateforme.

Il était en effet également possible d’explorer la bibliothèque d’autres utilisateurs et importer les fichiers dans sa propre bibliothèque. C’est un peu moins légal. Michael Robertson a annoncé qu’il contesterait la décision.

Si la condamnation est maintenue, se posera alors la question du financement. Le fondateur ne pourra pas compter sur les fonds de son entreprise, avec qui il a été condamné solidairement, puisqu’elle a été déclarée en faillite.

Cela sera donc sur ses fonds propres. L’homme ne devrait toutefois pas avoir grand mal à les trouver dans la mesure où son autre site MP3.com (actuellement propriété de CBS Interactive) a été revendu pour 372 millions de dollars en 2001, dont 120 millions dans la poche de la famille Robertson.