Tesla : les Model S peuvent être piratées

Automobile

Par Olivier le

Tesla a marqué des points avec ses berlines électriques, certes fort onéreuses, mais qui ont l’avantage de n’avoir pratiquement aucun impact sur l’environnement. En dehors de l’aspect tout électrique, ces véhicules sont aussi un rêve de geek, avec un tableau de bord tout tactile et une connectivité continue.

tesla-stock-is-tanking-after-a-third-model-s-in-two-months-catches-fire

Mais comme pour tout ce qui est relié à un réseau est susceptible d’être piraté, c’est aussi le cas de la Model S, un des deux modèles construits par la société appartenant au milliardaire Elon Musk. Nitesh Dhanjani, propriétaire d’une voiture Tesla et consultant en sécurité, prévient qu’il est possible de s’emparer d’une partie des fonctions de la Model S en utilisant une attaque par force brute.

Pour en arriver là, il faudra au hacker exploiter l’API iOS développée par Tesla, qui n’est protégée que par un seul mot de passe. Le pirate peut ensuite accéder à certaines fonctions de la voiture, dont la localisation du véhicule et le déblocage des portes. En revanche, il ne pourra pas voler physiquement la Model S, mais il aura tout loisir de s’emparer des objets rangés dans la voiture.

Plus de peur que de mal donc, mais il n’empêche : posséder une voiture à plus de 60.000$ et être aussi mal protégé, ça n’est pas un très bon argument de vente. C’est pourquoi le chercheur a exposé le problème à Tesla et conseille aux conducteurs d’éviter les apps tierces tirant profit de l’API (qui n’a rien à voir avec Apple).

Source: Source