Google s’offre Titan Aerospace et ses drones

Business

Par Olivier le

Google a chipé à Facebook le constructeur de drones Titan Aerospace. Le réseau social avait commencé à se rapprocher de cette start-up il y a quelques semaines, avant de se faire doubler par le moteur de recherche.

drone

Cette acquisition -non chiffrée- apporte à Google une expertise en matière de drones à haute altitude (65.000 pieds, soit 20 kilomètres environ) et capables de tenir trois ans en l’air sans ravitaillement d’aucune sorte. Les équipes de Titan vont travailler avec le groupe en charge du projet Loon chez Google – les deux projets sont très complémentaires, puisque Loon développe des ballons stratosphériques.

Il n’est ici pas question d’usage militaire (Google ne va pas chasser ses ennemis avec des drones armés !). Le moteur de recherche a l’ambition de connecter au web des zones du globe où internet est difficile, voire impossible d’accès. Sans oublier la surveillance de phénomènes naturels ou provoqués par l’homme : déforestation, feux de forêt, tremblements de terre…

Facebook, qui nourrit la même ambition de connecter les endroits les plus reculés du monde, n’est cependant pas mis sur la touche. Le mois dernier, l’entreprise a racheté Ascenta, une société elle aussi spécialisée dans les plateformes volantes alimentées par le solaire.

Source: Source