Google Drive se sépare de ses fonctions d’édition bureautique

Android

Par Olivier le

Jusqu’à présent, l’application Google Drive permettait non seulement de gérer les fichiers stockés dans le nuage du moteur de recherche, mais aussi de consulter et d’éditer les documents bureautiques avec l’aide de modules de traitement de texte, de tableur et de présentation.

Google-ChromeScreenSnapz001

Ça n’est désormais plus le cas avec la dernière mise à jour du logiciel mobile, qu’il s’agisse de la déclinaison iOS ou Android. Google a choisi de séparer les fonctions d’édition et de livrer une « vraie » application de traitement de texte, Google Docs (sur iOS et Android), de gestion de calcul Google Sheets (sur iOS et Android), et bientôt Google Slides pour les présentations.

Quatre applications au lieu d’une seule : cela paraît beaucoup mais c’est dans la droite ligne du succès de la suite Office sur iPad : Word, Excel et PowerPoint cartonnent sur la tablette d’Apple, tandis que la possibilité d’éditer et de créer des documents bureautique dans Google Drive n’était pas très reconnue.

Quoi qu’il en soit, dans Google Drive l’intégration est transparente et l’on passe facilement d’une app à une autre. Cela prendra simplement plus de place sur l’écran d’accueil du smartphone ou de la tablette… À noter que Drive conserve une fonction de visionneuse de documents.