La NSA recrute : déchiffrez ses codes !

culture geek

Par Elodie le

La NSA est-elle en train de recruter sur Internet via des messages codés ? Après avoir suscité la perplexité de quelques observateurs, cette option semble se confirmer.

NSA_wants_you
« NSA wants you ! NOW ! »

« tpfccdlfdtte pcaccplircdt dklpcfrp?qeiq lhpqlipqeodf gpwafopwprti izxndkiqpkii krirrifcapnc dxkdciqcafmd vkfpcadf. #MissionMonday #NSA #news »

Voici le message pour le moins alambiqué posté lundi 5 mai sur le compte Twitter de la cellule recrutement de la NSA : @NSACareer, jusque là dédié aux offres d’emploi au sein de l’Agence.

Certains y allant de leur petite moquerie : absence d’ovaltine ou peut-être bien un chat fougueux ?

Mais rapidement, d’autres y ont vu ce que beaucoup ont négligé : un message codé.

L’un d’eux s’est d’ailleurs demandé si c’était enfin la clé pour Kryptos, la sculpture tout en codes trônant au siège de la CIA.

Kryptos_CIA

Puis peu à peu, ce message est régulièrement apparu, laissant supposer que certains internautes avaient réussi à casser le code (attention spoiler) :

Comme le précise Big Browser, le site américain Daily Dot a souhaité déchiffrer le message par le biais du site Quipqiup qui offre la possibilité de cracker certains cryptages relativement simples. Ainsi, le résultat donne bien :

Vous voulez savoir ce qu’il faut pour travailler à la NSA ? Revenez chaque lundi en mai, où nous explorerons les métiers essentiels pour protéger notre nation.

À la manière de la méthode dite du « Chiffre de César », que nous évoquions dans la news concernant l’énigme Cicada 3301, la phrase chiffrée utilisait une méthode de cryptographie simple, une substitution mono-alphabétique, autrement dit un système de substitution de lettres.

Je vous l’accorde, c’est légèrement décevant pour une Agence telle que la NSA au vu de ce qu’elle est capable de faire… Cependant, l’année dernière, l’Agence américaine a été surprise en train de draguer de potentiels agents sur Techcrunch, l’un des sites de référence dans le secteur de la high tech.

Au Daily Dot, Marci Green Miller, porte-parole de la NSA, explique :

La NSA est connue pour ses inventeurs de codes et ses casseurs de codes*. Dans notre effort de recrutement pour attirer les meilleurs, nous posterons chaque lundi de mai des tweets codés.

L’agence nationale de sécurité américaine devrait peut-être prendre de la graine sur Cicada 3301. Voyons si le message de lundi prochain et les suivants seront plus complexes à déchiffrer. Black hat ou white hat, vous savez désormais ce qu’il vous reste à faire.

ERQQ HFKD QFHD WRXV

Plus d’infos
* Plus fort que la CIA : quand la NSA avait craqué sans le dire le code Kryptos qui tenait tout le monde en échec depuis des années