[Jaloux ?] Sony : « L’EA Access n’est pas une bonne affaire »

Par Henri le

Electronic Arts a présenté hier son programme Access, qui permet de profiter de différents jeux de l’éditeur sur Xbox One grâce à un système de location...

Electronic Arts a présenté hier son programme Access, qui permet de profiter de différents jeux de l’éditeur sur Xbox One grâce à un système de location à prix réduit. Et visiblement, Sony n’y croit pas.

EA_Access_66504

Nos confrères du Journal du geek vous parlaient hier de l’EA Access, un système de location de jeu qui permet de profiter de plusieurs titres EA pour 5€ par mois (ou 30€ par an). Les jeux disponibles actuellement sont d’ailleurs Battlefield 4, Peggle 2, FIFA 14 et Madden 25. Une offre plutôt intéressante, dont les joueurs PS4 ne pourront pas profiter.

Interrogé par Game Informer à ce sujet, un représentant de la firme nippone a tenu à expliquer pourquoi la PS4 n’avait pas accepté l’EA Access.

Nous avons évalué l’offre d’EA et avons décidé que cela n’apportait pas le genre de valeur que nos clients attendent. Les abonnements au PlayStation + ont en revanche augmenté de plus de 200% depuis le lancement de la PS4, ce qui montre que les joueurs cherchent des forfaits offrant une multitude de services, disponible sur plusieurs machines, à un prix convenable. Nous ne pensons pas que demander à nos clients de payer 5€ de plus par mois pour des jeux exclusifs à EA soit une bonne affaire pour les joueurs PlayStation.

En douceur, Sony vient donc de nous montrer qu’il décidait de ce qui était bon ou pas pour les joueurs. On a surtout l’impression que la société ne veut pas multiplier les offres de « location » pour ne pas faire d’ombre à la sienne.

EA-Access-1

C’est fort dommage, car cette souscription aurait pu convenir à de nombreux joueurs, notamment ceux qui aiment faire une partie de foot/basket/foot US/golf/que sais-je encore sur leurs consoles sans pour autant vouloir acheter toutes les sorties annuelles. Avec ce genre d’état d’esprit, l’EA Access n’est pas prêt de débarquer sur PS4. Notre « liberté de choisir » en prend un coup.

Pour une fois que la firme américaine nous proposait une bonne affaire !

stopwatch 8 min.