RoboBees : des robots pour remplacer les abeilles

Robots

Par Auré le

Essentielles à la pollinisation de près d’un tier de la nourriture que nous mangeons, le nombre de colonies d’abeilles à travers le monde ne cesse de chuter à un rythme sans précédent.

Résultat de la propagation de certains parasites, de maladies mais aussi et surtout de l’utilisation abusive de pesticides, une équipe d’ingénieurs d’Harvard assistés par plusieurs biologistes de la Northeastern University de Boston chercherait à mettre au point des insectes artificiels capables de polliniser les cultures tout comme leurs homologues organiques.

Initialement conçues en 2009, les RoboBees pèseraient aux dernières nouvelles environ 80 mg pour 3 cm d’envergure et seraient capables de battre leurs ailes 120 fois par seconde grâce à des muscles constitués de matériaux piézoélectriques se déformant sous l’action d’une tension électrique. Des performances déjà prometteuses bien que les chercheurs doivent encore trouver un moyen de les alimenter en énergie via une batterie miniature et également réfléchir au développement d’un système de navigation permettant à celles-ci d’agir en groupe ou séparément pour remplir leur mission.

Un projet, comme vous vous en doutez, vivement critiqué par Greenpeace sur la scène publique et via un court-métrage (disponible ci-dessous) notamment pour des questions éthiques qui remettrait en cause le rapport entre l’homme et la nature.

Un projet qui fait donc débat et nous rappel une des citations d’Albert Einstein qui affirmait que si les abeilles venaient à disparaître du globe, l’Homme n’aurait plus que quatre années à vivre.

robobees

RoboBees


robobees2
Greenpeace: New Bees

Reportage sur la disparition des abeilles (en anglais)

source 2

Source: Source