Cet habile supercut révèle l’obsession de Stanley Kubrick pour la couleur rouge

Sur le web

Par Henri le

Les plus grands réalisateurs ont souvent nombreux tics et obsessions, facilement reconnaissable dans leurs œuvres. Ce montage lève le voile sur la relation entre Kubrick et la couleur rouge.

RED

Stanley Kubrick était connu pour son souci extrême du détail, et son habilité à livrer de nombreux messages subliminaux à travers ses longs-métrages. Une obsession qui permet aux films de l’américain de disposer de plusieurs niveaux de lecture.

Ce joli supercut se focalise sur la couleur rouge, extrêmement présente dans l’œuvre de Kubrick. Associée à la passion et au sang, elle trouve une résonance toute particulière dans les films montrés ici. On remarque également l’utilisation de la 9ème symphonie de Beethoven, qui a notamment servi pour Orange Mécanique.

Attention, la vidéo n’est pas choquante, mais contient quelques éléments graphiques. Prudence, donc.

Red: A Kubrick Supercut from Rishi Kaneria on Vimeo.

Il ne manquait plus que la table de billard d’Eyes Wide Shut !