D’AOL, à Lycos ou Google, les sites les plus populaires depuis 1996

culture geek

Par Elodie le

Pourquoi 1996 ? Et Oui, Internet tel que le connait le grand public n’est pas si vieux, presque 20 ans, et seulement 20 millions de personnes y avait accès contre 2,986 milliards aujourd’hui. C’est ce qu’on appelle une ascension phénoménale !

On se remémore avec nostalgie ce petit son si spécifique du modem en plein moulinage, avec un peu moins de mélancolie les graphismes old school des pages sur lesquelles on surfait avec difficultés. Mais qui se souvient encore des sites web qui tiraient leur épingle du jeu ? Ceux qui furent les géants du web depuis 1996 ? Petit tour d’horizon, attention, ça pique !

yahoo_1996

Si certains sont toujours présents et on réussit à se hisser au firmament, d’autres, après avoir gravis les échelons tombèrent dans les tréfonds de la matrice pour ne plus jamais en ressortir. Se renouveler, innover, s’adapter, Internet bouleverse les cartes depuis près de 20 ans. Qui fut et est toujours, qui n’est plus ?

top_websites_since_1996

Comme on le voit, dès le départ AOL règne en maitre et ce jusqu’à l’année 2002 où l’un des principaux fournisseurs d’accès à Internet disparait complètement des écrans radars pendant 5 ans. Pour ceux qui s’en souviennent, 2002 est l’année où AOL France a appris sa mort devant les caméras de télévision. Le bourreau d’alors ? Free. Déjà.


AOL France et l'offre Free par 4feuilles

On remarque aussi que Yahoo fait partie des pionniers d’Internet, présent dès 1996 (4), il n’a plus quitté le podium depuis 1997. Ce tableau montre également les ascensions fulgurantes, comme celle de Google et Facebook. Arrivés respectivement en 2001 et 2007 pour rester dans le top 5 des sites web les plus populaires jusqu’à aujourd’hui.

Les années 2009 à 2013 montrent réellement l’assise des géants du web que sont Google, Yahoo, Microsoft, Facebook, Amazon et ebay.
Au chapitre des « portés disparus », Netscape, l’un des premiers navigateur web qui a trusté les premières places jusqu’à sa cessation définitive en 2008, ou encore Lycos qui, présent dans le classement jusqu’en 2004, disparaît ensuite. Lycos est peut-être oublié mais toujours vivant : http://www.lycos.com/.

Quels étaient vos sites web favoris à vos débuts sur les Internets et ceux dont vous ne pouvez plus passer aujourd’hui ?

Source: Source