2,3 millions de Français prêts à revendre leurs cadeaux de Noël

Général

Par Gregori Pujol le

La dernière vague du baromètre Toluna des achats de Noël pour le magazine LSA fait le point sur les cadeaux reçus par les adultes quelques jours...

La dernière vague du baromètre Toluna des achats de Noël pour le magazine LSA fait le point sur les cadeaux reçus par les adultes quelques jours après le réveillon. Il en ressort que 65,7% des Français aiment tous leurs cadeaux, 27% ont reçu un cadeau qu’ils n’aiment pas ou n’ont pas l’intention d’utiliser (7,3% n’ont reçu aucun cadeau).

hate


Dans le top 20 des cadeaux reçus et appréciés, le parfum (14,4% des citations) confirme qu’il est le cadeau le plus apprécié d’une majorité de Français de tous âges et sexes. Les livres arrivent en seconde position (8,3%), puis on retrouve les produits de beauté, santé (7,2%). Les téléphone (6,4%) et tablette (5,9%) se classent en 5 et 6e place. Ces cadeaux préférés proviennent généralement des conjoints (48,9% des cas), des enfants (29%) et des parents (23,1%). A noter que les cadeaux les plus appréciés après 55 ans proviennent des enfants, et non du conjoint.

Par contre, dans le Top 20 des cadeaux reçus les moins aimés ou qui ne seront pas utilisés, les pires surprises diffèrent par sexe : la cravate devance le livre chez les hommes, tandis que les femmes sont davantage déçues par les objets déco et la confiserie/chocolaterie. Les nouveaux appareils (machine à soda) et objets connectés (bracelet, montre) ne font pas toujours plaisir quand ils ne correspondent pas aux souhaits des personnes ! Enfin, les produits culturels sont des présents traditionnels à Noël (3 Français sur 4 en offrent), mais un livre peut être une excellente surprise (n° 2 des cadeaux reçus et appréciés) ou une très mauvaise (n°1 des cadeaux reçus et décevants) : gare aux erreurs de choix ! Ces cadeaux ratés proviennent principalement à 24,7% de la famille éloignée (oncle, tante, cousin….), 20,5% des amis et 18,3% des beaux-parents. Le cadeau de la belle-mère n’est pas toujours le pire.

Parmi les personnes déçues par un cadeau, 42,3% comptent le garder, contre 57,3% qui vont s’en débarrasser. Les autres personnes déclarent vouloir le donner (18,7%) ou l’offrir comme cadeau à quelqu’un d’autre (17,9%). 12,9% espèrent pouvoir l’échanger et 4,8% le jetteront. 16,8% des personnes concernées pensent le revendre.

Sur l’ensemble des Français, c’est ainsi seulement 4,5% qui déclarent vouloir revendre des cadeaux. Ce qui représente quand même un potentiel de 2,3 millions de revendeurs sur Internet.

Source: Source