[StarCraft II] Quand une partie de presque 4 heures se conclut par une bête disqualification

Par Fabio le

Assommante histoire (l’adjectif est savamment choisi) que ce duel interminable entre un joueur danois et un joueur finlandais, et qui s’est terminé, comme le titre l’indique, par un bon gros « flop ».

wrestling

Si vous n’avez pas le temps/l’envie/le courage (rayez la mention inutile) de regarder l’enregistrement qui suit (et on vous comprend), on vous fait le petit résumé en suivant.


Watch live video from PughyDude on Twitch

Sans le cadre des World Championship Series, Steffen « Lillekanin » Hovmand, qui joue Terran, affronte donc Wenlei « ZhuGeLiang » Dai, qui joue Zerg. Au départ, ça joue comme une partie de StarCraft II lambda. Et puis la partie dure, dure, dure… Au bout de 3 heures de sueur et de clics, il semble que Dai ait pris enfin un avantage définitif quand Steffen Hovmand, qui a horreur de perdre depuis sa plus tendre enfance (je suis pas vraiment sûr sûr de ça mais bon), décide d’adopter la tactique dite de la Tortue, qui consiste à se replier dans un coin de la carte et tenir une posture ultra-défensive.

La carte vidée de toutes ses ressources, Steffen « Lillekanin » Hovmand fait décoller tous ses bâtiments et les range derrière une armée de Raven. Avec cette tactique, le monsieur tient alors 50 minutes de plus, avant de sentir que ça ne sert plus à rien et qu’il ne pourra pas gagner. Le constat tiré, il envoie alors toutes ses unités sur celles de Dai en écrivant dans le chat un très subtil : « Je suis un terroriste ». Et perd.

Mais l’affaire ne s’arrête pas là. Un administrateur du tournoi a ensuite découvert que Steffen « Lillekanin » Hovmand, en pleine partie, était revenu sur son bureau Windows, avait regardé les commentaires du chat de Twitch (ce qui aurait pu lui donner des indications sur la stratégie de son adversaire) et qu’il avait surfé à la cool sur Twitter et d’autres réseaux sociaux.

Pour tout ça, l’ami Steffen a été disqualifié pour le restant de la saison 2015 des WCS. C’est balot !

Comme le dit justement Kotaku, qui rapporte lui aussi l’anecdote, au delà de l’histoire Blizzard pourrait (et devrait) s’en inspirer au moment de trancher sur les équilibrages à venir, pour ne pas que camper devienne une option trop facile quand la partie est perdue.

Source: Source
stopwatch 2 min.