La Russie s’attaque aux meme

culture geek

Par Elodie le

Vladimir Poutine est une star de la toile, ses photos officiels kitchissimes le mettant en scène sont régulièrement détournées et font le bonheur des internautes. Las, la justice russe vient de mettre son veto sur les meme selon le blog du Washington Post, ‘Intersect’.

russie_sattaque_meme

Haro sur les meme ! Même s’ils sont drôles. Tel en a décidé l’agence de supervision des communications et des médias (Roskomnadzor) comme le rapporte plusieurs médias russes. Cette mesure prend l’apparence d’une « mise à jour » de sa loi sur les données personnelles publiée sur le réseau social Vkontakte mais illustre une mainmise toujours plus importante et stricte d’Internet par le pouvoir russe.

Désormais, tout meme dépeignant une célébrité d’une manière qui contreviendrait avec sa réelle personnalité sera interdit. Cette annonce intervient à la suite d’une décision de justice rendue dans le cadre d’un procès intenté par le chanteur russe Valeri Syutkin contre un site internet ayant détourné son image. Selon la justice, ce type de détournement porte atteinte à la vie privée du chanteur. Roskomnadzor estime quant à elle que les meme « constitue une atteinte à l’honneur, à la dignité et aux affaires des personnalités publiques ».

Les Russes ne pourront donc plus se délecter des multiples détournements opérés par les internautes sur leur président notamment, mais devront se contenter des images officielles distillées dans les organes de presse officiels. Heureusement pour eux, Poutine adore se mettre en scène dans des tableaux plus kitch les uns que les autres : à la chasse, à la pêche, avec ses amis les bêtes, remontant une rivière à contre-courant en mode papillon, chevauchant torse nu et fier.

8a4

En revanche, toute personnalité offensée pourra signaler un détournement de son image, compte et sites parodiques inclus, sur un site internet au Roskomnadzor qui pourra ensuite saisir la justice. À charge pour les sites visés de supprimer l’image ou de la rendre invisible aux yeux des internautes russes. Dans le cas contraire, ils verront leur site bloqué dans l’ensemble du pays.

be1

L’agence de supervision des communications et des médias est déjà en charge de la censure sur Internet en Russie nous précise le Washington Post.
Cette nouvelle mesure s’inscrit dans un mouvement beaucoup plus large de contrôle d’Internet par le gouvernement russe.
Ainsi, en aout dernier, Moscou a voté une loi obligeant l’ensemble des sites de plus de 3000 visiteurs à s’enregistrer auprès du Roskomnadzor et respecter la loi sur la presse. Faisant ainsi voler en éclat l’anonymat de la plupart des sites internet présents en Russie. Par ailleurs, cette loi sur la presse « oblige également les réseaux sociaux à conserver et mettre à disposition des autorités une sauvegarde de tous les contenus postés sur leurs sites durant les six derniers mois », souligne Arrêt sur Images.

Comme le rappelle la journaliste Caitlin Dewey du Washington Post, en début d’année, la Russie a adopté une loi permettant à l’agence de supervision de bloquer unilatéralement n’importe quel site internet, et ce, de manière discrétionnaire, sans avoir à fournir la moindre explication. Les sites critiques envers Poutine ont été les premiers à tomber le rideau, dont le blog d’Alexei Navalny, l’opposant russe condamné à 15 jours de prison( mais également un portail d’informations fondé par Gary Kasparov,.

giphy

Source: Source