Les conseils d’Edward Snowden pour un mot de passe sécurisé

Sur le web

Par Elodie le

Alors qu’« 123456 » et “password” restent encore les mots de passe privilégiés des internautes, Edward Snowden vous délivre ses conseils pour créer un mot de passe assez difficile pour donner du fil à retordre aux hackers ou logiciel de crackage.

Snowden_mot_de_passe_sécurisé

Qui mieux qu’Edward Snowden pour vous fournir un mot de passe sur et inviolable ?
Vous pensez certainement que votre mot de passe est sur, du moins compliqué ou assez long pour empêcher toute tentative de crackage… Révisez votre jugement, même avec 8 caractères votre mot de passe peut être vulnérable. Entre 4 et 5 caractères, priez pour votre salut.

Lors de l’interview donnée à John Oliver, aux manettes de l’émission “Last Week Tonight” diffusée sur HBO, au cours de laquelle l’humoriste lui a démontré qu’un « programme photos de bites de la NSA » était plus concernant pour les internautes que tous les articles publiés depuis 2013 sur la NSA, l’ex-agent analyste de l’agence de sécurité nationale a délivré ses conseils pour créer un mot de passe quasiment inviolable.

« Les mauvais mots de passe sont l’une des manières les plus simples de compromettre la sécurité d’un système », explique ainsi le lanceur d’alerte. Ajoutant, « Pour une personne qui a mot de passe très commun à 8 caractères, cela prend littéralement moins d’une seconde à un ordinateur pour tenter les possibilités et obtenir le mot de passe ».
Répondant aux questions de John Oliver qui lui propose différentes formes de déclinaison de mot de passe du type « passwerd », « onetwothreefour » ou « limpbiscuit4eva », Snowden se gausse littéralement – et nous avec – de la naïveté (feinte ?) de son interviewer : « C’est une blague ? » lui demande-t-il dans un rire.

Quel type de mot de passe faut-il alors adopter ? Les « phrases de passe ». Oui. Et comme son nom l’indique, il s’agit de choisir une phrase, facile à retenir pour vous, mais suffisamment longue et méconnue (pas d’expression célèbre par exemple) pour être difficile à attaquer. Cependant, évitez « lemotdepasseyoutube », désormais passé à la postérité…

Mais choisissez plutôt « admiralalonzoghostpenis420YOLO », ou « margaretthatcheris110%SEXY » comme le propose Snowden à un John Oliver particulièrement impressionné par la trouvaille.

Par exemple, Bibi a choisi une phrase de passe, avec caractères spéciaux en sus, pour le code de sauvegarde chiffrée de son smartphone. Si bien que même Bibi ne s’en souvient plus et qu’il est désormais impossible pour elle de remettre la main sur ses données, alors des pirates vous pensez…. Encore une victoire de canard !