Steam tente de se débarrasser des spammeurs en faisant payer ses membres

Par Henri le

Steam a décidé d’en finir avec le spamming qui sévit de plus en plus sur sa plateforme. Les comptes n’ayant jamais payé un centime devraient donc subir de nouvelles restrictions.

Steam-Policy-Spam-Hackers-1000x567

On ne fait pas d’omelette sans casser des œufs, et on ne dispose pas de 100 millions de comptes sur la même plateforme sans être exposé au spamming et au phishing. C’est le cas de Steam, qui constate que ce problème augmente depuis quelques années.

La firme va donc s’attaquer au cœur du problème, c’est-à-dire les milliers de comptes n’ayant jamais dépensé un euro dans un jeu, et qui constituent le principal outil des spammeurs. Ces derniers ne pourront plus envoyer de demandes d’ami (qui n’a jamais reçu des demandes d’inconnu au level zéro), chatter, voter sur Greenlight ou encore proposer du contenu sur Steam Workshop.

Cela dit, les joueurs ayant installé Steam seulement pour les free-to-play devront donc acheter (ou créditer leur porte-monnaie) pour au moins 5 € de contenu. La somme demandée ne devrait pas provoquer pas de scandale, et permettra de faire un peu le ménage dans ses utilisateurs.

Possédez-vous un compte Steam sans jamais y avoir dépensé de l’argent ?

stopwatch 1 min.