Ce hacker s’est implanté une puce NFC dans sa main pour exploiter les téléphones Android !

Smartphone

Par Gregori Pujol le

Seth Wahle, un ingénieur de la société APA Wireless et ancien Marine Américain, spécialisée dans les technologies sans fil, s’est fait implanter une micro puce NFC dans sa main entre le pouce et l’index !

Impossible à détecter (uniquement au rayon X), cette puce est enfermée dans une capsule Schott 8625 en bio verre de chez Freevision qui est en général utilisée pour identifier le bétail et peut contenir 888 Ko de données. Selon Seth Wahle, “cette puce peut contourner à peu près toutes les mesures de sécurité qui sont en place”, et le jeune hacker n’a pas hésité à faire une démo à Forbes pour prouver ses dires.

Avec cette puce, Seth Wahle peut en effet se connecter le plus simplement du monde à un smartphone Android (équipé du NFC) qui est proche de sa main. Il peut alors demander au smartphone d’ouvrir une page malveillante pour que l’utilisateur téléchargeet installe sans trop s’en rendre compte un programme infecté. Le téléphone peut alors se connecter à un ordinateur distant et le hacker peut procéder à d’autres exploits et récupérer des données. Il y a tout de même quelques limites pour le moment, par exemple le téléphone perd la connexion avec le serveur du hacker si ce dernier est verrouillé ou s’il est redémarré. Des “petits soucis” que Seth Wahle devrait pouvoir corriger, et démontrera cet exploit lors d’une démonstration à la prochaine Hack Miami Conference qui se déroulera du 15 au 17 mai.

implant1

20150307_185041-e1429559285418

Screen-Shot-2015-04-20-at-12.38.22

Source: Source