11 accidents mineurs en 6 ans pour la Google car

Automobile

Par henel le

1

Le directeur de la section Self-Driving Cars de chez Google, Chris Urmson, a annoncé n’avoir rencontré que 11 accidents mineurs sur les 6 ans de test de la voiture autonome du géant américain.

Chris Urmson a posté sur son blog un message stipulant que les voitures autonomes de Google arrivent à un très bon niveau de sécurité. Les 11 accidents recensés n’ont pas été causés par ces véhicules.

“Depuis que nous avons commencé le projet, nous avons rencontré 11 accidents mineurs sur plus de 1,7 million de miles parcourus par les véhicules (soit plus de 2,7 millions de kilomètres) en mode automatique et manuel, et aucun des accidents n’a été provoqué par une de nos voitures.”

Le début du projet remonte à 6 ans déjà, et Chris Urmson a eu l’occasion d’effectuer de nombreux tests. Le constat qu’il effectue est simple: les accidents sont principalement provoqués par des erreurs humaines, notamment à cause de la fatigue. Pour éviter ces accidents, les self-driving cars disposent de nombreux capteurs permettant d’appréhender les distances avec les autres automobilistes, mais aussi avec les piétons sur une longueur de deux terrains de football.

Ces nouvelles technologies utilisées au sein de ces voitures vont sans doute se répandre et pourraient réduire drastiquement le nombre de problèmes sur les routes. Déjà cet été, les Anglais laisseront des véhicules autonomes circuler sur leurs routes.

A noter, qu’une cinquantaine de véhicules autonomes circulent dans l’Etat de Californie et depuis la nouvelle législation de septembre 2014, seulement 4 accidents ont été rapportés : 2 dans des circonstances où la voiture pilotait seule sa trajectoire, et 2 lorsque l’occupant était censé piloter la voiture intelligente. Ces accidents se sont tous produits à des vitesses inférieures à 10 mph.

1-Ey1LeRjyGICGgYA_GUlG4Q

Source: Source