Le président tchétchène ne veut plus de femmes sur les réseaux sociaux

Sur le web

Par Pierre le

Ramzan Kadyrov est un homme charmant…et il le prouve une fois de plus aujourd’hui. En effet, le président tchétchène a demandé aux hommes du pays de tenir leurs femmes à l’écart des réseaux sociaux. Une déclaration choc après de vives critiques dont il a été la cible.

rian_02416652.hr.en.si

Le tout commence le 17 mai dernier. alors qu’un mariage en grandes pompes entre Najoud Goutchigov, le chef de la police locale (50 ans environ) et Louisa Guoïlabieva (17 ans) est organisé avec la bénédiction du président Tchétchène. Ce mariage, considéré comme forcé, à suscité l’émoi sur les réseaux sociaux dans toute la Russie. Kadyrov a été la cible des femmes et à subit de nombreuses critiques. En effet, Najoud Goutchigov était déjà marié, et même s’il a promis de divorcer de sa première femme, la bénédiction de Kadyrov ne passe pas. Il a été accusé de promouvoir la polygamie.

Mais on le critique pas, Kadyrov. Oh non. Le bonhomme a mal pris la chose et a déclaré à la télévision Tchétchène qu’il fallait que les femmes devaient se retenir sur les réseaux sociaux. Il a demandé aux hommes du pays de tenir leur femmes à l’écart des réseaux sociaux (WhatsApp est particulièrement visé ici). ajoutant même qu’il fallait les enfermer à double tour pour éviter qu’elles postent des « bêtises » sur le net.

Ramzan Kadyrov, un grand défenseur des droits des femmes…

Source: Source