Pour Oppeinheimer, Samsung est sur le déclin

Smartphone

Par henel le

s6_iphone6_cover-new

Voici une analyse pessimiste quant à l’avenir de Samsung. Réalisée par Oppenheimer, elle crie haut et fort que le coréen a mal pensé la stratégie de vente du Galaxy S6 et critique sa politique qui s’appuie sur le matériel plutôt que sur l’expérience d’utilisateur.

Dernier porte-étendard de Samsung, le Galaxy S6 sorti en avril devait remonter leurs ventes de smartphones. Quelques modifications ont été effectuées par rapport aux modèles précédents. Avec celui-ci, la firme a abandonné son emballage en plastique pour du métal, mais a aussi enlevé quelques éléments intéressants tels que le waterproof.

Plus de 10 millions de S6 ont été livrés jusqu’à présent. Sur la même période, son prédécesseur a été livré à 11 millions d’exemplaires. On peut supposer que si les stocks sont moins importants, les ventes du smartphone iront de paire : les ventes du Galaxy S6 Edge ne seraient pas aussi grandes. Passons à l’analyse.

Selon Oppenheimer, la stratégie de Samsung consistait à miser sur le hardware du Galaxy S6 Edge. A contrario, son principal rival, Apple, a misé sur l’expérience de l’utilisateur:

« Quand nous regardons le Galaxy S6 Edge, les seules différentiations portent sur le hardware: un CPU à la pointe, un écran incurvé, un boitier en métal comme pour l’iPhone, un capteur biométrique et une caméra avec un bon OIS. Quant à l’expérience d’utilisateurs, il n’y a pas de plus valu. »- Oppenheimer

En gros, il ne voit pas d’intérêt particulier à acheter un Galaxy S6 Edge, surtout quand des constructeurs chinois proposent des smartphones avec les mêmes caractéristiques pour des prix plus faibles. De plus, Apple a sorti un iPhone avec un écran de même taille. C’est d’ailleurs ce dernier qui déstabilise Samsung en Chine. L’année dernière, ses ventes de smartphones avaient chuté de 50 %, là où son plus grand concurrent, Apple, a vu les siennes exploser.

La preuve en image, d’après un tableau réalisé par IDC. En l’espace d’un an, Samsung est passé de premier à quatrième en termes de ventes. C’est Apple qui a pris la place de leader en Chine.

china-smartphones-prsg25614115_1_256156

Et voici un autre graphique, mais de la part de Dadaviz:

L’analyse dressée ne concerne pas exclusivement Samsung: tout le système Android en souffre. Oppenheimer pointe du doigt le manque de changement et d’innovations de la part de l’OS. Il se pourrait bien que de plus en plus de personnes ayant troqué leur iPhone pour un Android reviennent sur leur décision. Les consommateurs ne sont jamais acquis à vie.

Source: Source