Le LightSail a enfin renoué le contact avec la planète Terre

Science

Par henel le

maxresdefault

Nous n’avions plus de nouvelles du LightSail depuis quelques jours. Une semaine après son lancement (20 mai) dans l’espace, le vaisseau ne pouvait plus transmettre de données. Les scientifiques ont tenté désespérément de réparer la machine à distance. Par chance, elle a redémarré d’elle-même.

Une fois la peur évacuée, un communiqué de la part de Bill Nye (à la tête de Planetary qui soutient le projet) est sorti:

« LightSail nous a rappelé ! Il est vivant ! Le vaisseau a rebooté de lui-même, comme l’avaient prédits nos ingénieurs. Tout le monde est heureux. Nous pensions que le problème ne serait pas résolu avant au moins trois semaines. Notre équipe a développé un patch. En fonction des données qui vont nous être transmises, nous prendrons la décision ou non de le charger. Ça a été un véritable ascenseur émotionnel ici. Nous en saurons plus sur ce qui s’est passé dans deux jours, les temps que les données arrivent. » -Bill Nye

LightSail est un nanosatellite fonctionnant comme une voile solaire. En gros, il utilise le soleil comme une voile « traditionnelle » utilise le vent. Pour cela, l’engin est équipé de quatre voiles solaires triangulaires en mylar. Le but est de prouver que l’on peut se propulser dans l’espace sans utiliser de carburant.

Si celui-ci se montre concluant, d’autres LightSail seront envoyés l’année prochaine.

Source: Source