Des drones pour surveiller l’Amazonie

Gadget

Par henel le

Jason Beaubien/NPR
Jason Beaubien/NPR

Les drones sont appréciés pour leurs capacités à prendre des photos en altitude et par extension, à surveiller des zones… comme l’Amazonie.

Surveiller un site aussi grand que l’Amazonie (145 mille hectares, tout de même) ne fait pas peur à Carlos Castaneda, l’homme qui dirige la Amazon Basin Conservation Association du Pérou. En effet, il se peut que les drones soient « La solution » pour cette association qui cherche à prévenir toutes activités illégales au sein de la forêt tropicale.

Pour le moment, Carlos Castaneda dispose de cinq rangers équipés de drones qui patrouillent à travers l’Amazonie. Ce qui facilite grandement leurs tâches et leurs permettant de rejoindre des points plus rapidement.

D’après NPR, les drones employés ne sont pas accessibles aux communs des mortels. Ce sont des drones fabriqués sur mesure par Max Messinger, un étudiant de la Wake Forest University. Ils coûtent 5 000 dollars pièce, ne disposent pas d’hélice, mais d’un propulseur à l’arrière et peuvent être équipés d’une caméra et d’un GPS. Les drones font presque un mètre d’envergure pour 2,2 kg.

Et pour ce prix là, on peut s’attendre à de bons résultats. Et ils sont là ! Après un an d’activité, de nombreux mineurs d’or on put être repérés. L’utilisation des drones a fait baisser; sur cette période; de 10 % l’exploitation illégale de la forêt. Un moyen, donc, de contrecarrer l’exploitation abusive de l’Amazonie. Carlos Castaneda espère à terme anticiper les débuts de déforestation, et empêcher de gros dégâts d’intervenir.

Courtesy of Max Messinger/Wake Forest University
Courtesy of Max Messinger/Wake Forest University
Source: Source