Amazon va financer Don Quichotte, le film maudit de Terry Gilliam

Cinéma

Par Pierre le

Pardonnez moi l’expression, mais Amazon a des couilles sur ce coups là. De grosses couilles. En effet, la firme américaine va financer le film L’Homme qui tua Don Quichotte, le projet maudit de Terry Gilliam.

lost-in-la-mancha-2002-05-g1

C’est Gilliam en personne qui a annoncé la chose lors d’une interview accordée à The Playlist. Le film, financé en partie par Amazon, donc, sortira début 2016 (si tout se passe bien) et mettra en scène Jack O’Connel et John Hurt. Très peu de temps après sa sortie cinéma, Amazon diffusera L’Homme qui tua Don Quichotte deux ou trois mois après sur son réseau (si tout se passe bien). La firme américaine sera l’occasion pour Gilliam d’ENFIN faire son film (si tout se passe bien).

Une idée qui plaît à Terry Gilliam pour plusieurs raisons. Tout d’abord, cela lui permettra de faire son film (en projet depuis presque 30 ans). Ensuite, le réalisateur indique que la sortie quasi-simultané en salles et en VOD lui permettra de toucher plus de monde. Comme il le dit lui-même, beaucoup plus de gens ont vu ses films en DVD qu’en salles. Enfin, il affirme aimer travailler avec Amazon, les gens de la société se montrant très ouverts.

Pourquoi dire qu’Amazon a des couilles ? Tout simplement car L’Homme qui tua Don Quichotte est un film maudit.

Après dix ans de gestation, le film est enfin tourné en 2000. Mais Gilliam dispose d’une guigne d’enfer et jamais le film ne sera mis en boîte (problèmes météo, l’acteur principal Jean Rochefort blessé, impossibilité de tourner à cause des avions de la base militaire d’à côté…). Un tournage catastrophique qui a donné le documentaire Lost in la Mancha.

A la fin des années 2000, il relance le projet, mais abandonne à nouveau faute de financement. Rebelotte en 2012. Cette fois, ce sera la bonne ?

Source: Source