Dix choses à savoir avant de passer à Windows 10

Android

Par henel le

windows10-desktop

Le mercredi 29 juillet 2015 sonne l’arrivée de Windows 10. La plupart des ordinateurs pourront migrer gratuitement et très rapidement vers le nouvel OS de Microsoft. Et si la firme de Satya Nadela nous pousse gentiment à utiliser son nouveau système exploitation, tous les utilisateurs ne connaissent pas forcément l’ensemble des changements apportés par celui-ci. Nous avons réuni un condensé des choses essentielles à savoir, avant de migrer vers Windows 10.

1) Les Specs pour faire tourner Windows 10

A priori, la plupart des machines pourront faire tourner Windows 10. Pour vous donner un ordre d’idée, si votre machine est sous XP, vous devriez vous en sortir :

Il faut au minimum avoir un processeur de 1 GHz, 1 Go de RAM pour la version 32-bit ou 2 Go pour la 64-bit, une capacité de 16 Go pour 32-bit ou 20 Go pour la 64-bit et un écran avec une résolution de 800 x 600 pixels.

À noter que le déploiement se fait progressivement. Dans un premier temps, ce seront les participants aux programmes Windows Insiders, puis les personnes ayant réservé leur version.

2) Les logiciels fonctionnent sans soucis

À chaque changement d’OS, il y a cette peur qui subsiste, celle de ne pas pouvoir utiliser ses logiciels tout de suite. De ce côté là, n’ayez crainte : nous n’avons pas rencontré de problèmes pour le moment. Steam marche, Battle.Net aussi et il en va de même pour les logiciels de montage. À noter que les éditeurs n’auront plus à se casser la tête pour coder : un code uniquement pour tous les appareils Windows. De quoi rapidement combler le manque d’applications du Windows Store et rattraper les autres stores.

3) Il y a du changement dans l’interface de Windows…

…Ou plutôt, une évolution. Windows 8 a apporté de gros bouleversements dans les habitudes des utilisateurs : ajout du menu “metro”, suppression du menu démarrer ou encore un nouveau blue screen … Il fallait s’y habituer. Cette fois-ci, le passage se fait en douceur et fera plaisir aux amoureux de Windows 7, puisque l’on retrouve le fameux menu démarrer, qui intègre désormais les tuiles.

screen_1024

4) Continuum s’adaptera à vos périphériques

En fonction de ce que vous utilisez, un PC ou une tablette, la fonction Continuum va détecter si vous utilisez un combo clavier/souris ou bien un écran tactile. En fonction de quoi, l’interface s’adaptera à vos “terminaux”. Un système qui peut être intéressant pour les hybrides.

5) Microsoft a créé un écosystème pour Windows

Rendre Windows accessible au plus nombreux sur PC, le déployer sur Windows Phone et afficher une Xbox One compatible avec cet OS montre une volonté certaine de la firme de Satya Nadella d’afficher Windows comme un grand écosystème. Un argument de poids pour certains, puisqu’il permet de faire interagir tout les appareils Windows entrent eux. Par exemple, il est possible de streamer ses sessions de jeux console sur son PC, jouir du Cloud sur toutes ces plateformes, etc.

6) Les nouveaux logiciels de Windows 10

En plus de faire peau neuve, de nouvelles applications/options ont fait leurs apparitions :

Cortanna, une vraie assistante personnelle qui s’occupera de votre agenda, suivra vos centres d’intérêt, vous informera, etc.
Edge, le nouveau navigateur de la firme, qui nous fera peut-être oublier Internet Explorer. À première vue, il est aussi performant que ses concurrents et bénéficiera d’extensions dans le temps.
• Des bureaux virtuels, comme chez la concurrence ! De quoi créer des bureaux pour le travail/loisir, etc. pour plus de lisibilité.
• Via Windows Hello, vous pourrez protéger votre ordinateur en passant par une authentification biométrique (Reconnaissance faciale/oculaire et lecteur d’empreintes) mais il faudra que votre PC soit équipé.

7) Les logiciels/options qui disparaissent…

En passant à Windows 10, il faudra faire ses adieux à quelques vieux amis tels que Windows Media Center, la Dame de Pique et aux gadgets de bureaux. Pas de panique pour les aficionados des jeux de cartes et les autres, de nombreux logiciels similaires sont disponibles sur le Windows Store. Par ailleurs, divers pilotes sautent comme le MPEG-2 (pour les DVD), ceux permettant la lecture de disquette ainsi que l’application OneDrive (qui est totalement intégré à l’OS).

8) L’installation risque de prendre du temps

Après avoir lancé l’installation sur différents ordinateurs, qui se partagent la même connexion internet, il s’est avéré que l’Installation peut durer assez longtemps. En moyenne, chaque ordinateur en a eu pour une demi-heure. Il serait peut-être préférable de faire cette manipulation le matin, à la pause du midi voire en soirée et au mieux la nuit. D’ailleurs, au cas où, faites une copie de vos données sur votre disque dur/clé USB. On n’est jamais trop prudent.

À noter qu’après installation, un dossier Windows Old se créé à la racine de Windows 10, avec des données de votre ancien OS, celui-ci pourra être supprimé si vous le souhaitez.

Windows attend mathieu

9) Il faut jeter un œil à la nouvelle Déclaration de Confidentialité de Microsoft

Lors de l’installation, prenez bien soin lire les écrans. Sur l’un deux, comme le souligne Numerama, comporte un onglet “paramètres de personnalisation”, ou se trouve les options relatives aux informations qui seront envoyées à Microsoft. De base, elles sont toutes activées. Post-installation, sachez qu’il est tout de même possible de revenir sur ces choix, en passant par les paramètres du système d’exploitation.

windows10reglages1

windows10reglages2

10) Mise à jour gratuite mais…

On rappellera que la mise à jour vers Windows 10 est gratuite pour les utilisateurs de Windows 7 et 8. Vous avez un an pour passer à Windows 10 gratuitement, et si vous switchez, l’OS sera ensuite gratuit durant toute la vie de votre matériel. Pour les autres il faudra acheter l’OS à partir de 125 euros.

Vous avez maintenant toutes les cartes en main pour installer sereinement Windows 10. D’ailleurs, êtes-vous déjà sur ce nouvel OS ? Si non, avez-vous l’intention d’y passer ?