Edward Snowden affirme que si nous ne trouvons pas d’aliens, c’est à cause du chiffrement des communications

Science

Par Pierre le

Connaissez-vous le paradoxe de Fermi ? En (très) gros, cette théorie pose la question de la communication entre notre planète et les aliens. Si une race d’alien a évolué depuis la naissance de l’univers (environ 15 milliards d’années), pourquoi n’avons nous détecté aucune trace de communication de cette civilisation ? Aujourd’hui, Snowden apporte une théorie très intéressante.

the-truth-is-out-there-i-want-to-believe_preview

Edward Snowden a participé au podcast StarTalk de Neil deGrasse Tyson à Moscou, vendredi soir. Et pendant ce podcast, les deux hommes ont discuté astrophysique et chiffrement des communications. Snowden a alors évoqué une thèse plus qu’intéressante : si nous n’avons détecté aucune communication alien dans l’univers, c’est à cause de la protection de leurs données.

La théorie de Snowden est simple. Si une civilisation découvre un système de communication, il existe vraisemblablement une courte période où les communications ne sont pas protégées. La nécessité de protéger les données arrive très tôt dans le développement des communications, ce qui signifie qu’elles se montrent indétectables. Par exemple, nous, humains, avons mis moins de cent ans pour protéger nos données.

Toujours selon la théorie de Snowden, si communication alien il y a, elles se montrent tellement protégées que nous ne pouvons même pas les détecter, celles-ci se mélangeant aux sons cosmiques.

Une théorie loin d’être idiote. Après tout, c’est peut-être nous qui sommes trop primitifs pour comprendre que les aliens communiquent tranquillou dans l’espace. Ou alors, il n’y a tout simplement pas d’aliens. Dans les deux cas, c’est effrayant.

Source: Source