John Boyega parle de son rôle dans Star Wars Episode VII

Cinéma

Par Pierre le

John Boyega a tiré le gros lot en devenant la tête d’affiche de Star Wars Episode VII. Le jeune acteur britannico-nigérian avait en effet tenu quelques petits rôles par-ci par-là et un rôle important dans le sympathique Attack of the Block. Mais rien d’équivalent à son rôle dans la saga galactique créée par George Lucas. Aujourd’hui, John parle. Dans une interview à GQ, il donne son sentiment sur cette nouvelle aventure et quelques indices sur le personnage de Finn.

star-wars-episode-7-john-boyega

Tout d’abord, il indique que le casting pour décrocher son rôle dans Star Wars a été éprouvant. Très éprouvant :

J’ai été entraîné dans sept mois d’auditions. C’était comme X-Factor mais sans le côté télé réalité autour. C’était intense.

Et John avait très envie de faire ce film. D’ailleurs, sa réaction lors de la première lecture du script a été surprenante, même pour lui.

Quand j’ai lu le script. J’ai pleuré, et je ne suis pas quelqu’un qui pleure facilement. Je suis plutôt un type qui garde ses émotions, qui essaye de se retenir et de ne rien laisser transparaître.

John-Boyega-02-GQ-21Sep15_b_720x1080

Cependant, Boyega n’indique pas s’il a pleuré à cause de l’émotion ou parce que le script était nul. On espère que c’est à cause de la première solution. On peut également se demander s’il n’en fait pas un peu trop sur ce coup.

En plus de parler de son aventure personnelle, Boyega donne des indices sur son personnage, sur son aventure et sur le fait de porter un lourd équipement.

Finn est génial. Son histoire est tellement épique. C’est une histoire qui n’a jamais été vue avant, mais elle fait écho aux histoires de Luke Skywalker et Han Solo. Fin est excentrique, charismatique et drôle. Pour moi, c’est le meilleur personnage du script. (Concernant sa préparation et son équipement) C’est lourd, ces trucs, et le tournage impliquait de beaucoup courir. Je me suis entraîné sur un tapis de course incliné, donc quand je suis arrivé (sur le tournage) je pouvais sprinter dans le désert avec ma veste en cuir. Ils devraient faire un programme de perte de poids spécial Star Wars.

Pour le moment, c’est tout ce qu’a voulu nous livrer GQ sur son interview de Boyega. Pour le reste, il faudra se procurer la version britannique du magazine, disponible aujourd’hui chez les libraires d’outre-Manche.

Source: Source