La France dans les mauvais élèves de la 4G

Smartphone

Par Pierre le

La 4G a débarqué dans nos vies il y a quelques années maintenant. Mais selon l’endroit où vous vous trouvez, la rapidité du réseau et surtout sa présence varie. Aujourd’hui, le cabinet OpenSignal dévoile une étude complète sur la 4G dans le monde. Et la France se situe dans la moyenne basse des pays couverts par la 4G, même si ça pourrait être bien pire.

Screenshot

Commençons avec les pays les plus couverts par le réseau 4G. Sans grande surprise, c’est bien la Corée du Sud qui arrive en tête avec 97% de son territoire couvert par le réseau. Sans grande surprise, car le pays est l’un des précurseurs dans ce domaine et commence même à travailler sur le déploiement de la 5G. Le Japon, Hong Kong et le Koweït arrivent juste derrière avec respectivement 89%, 85% et 84% du territoire couvert. La France est, elle, dans les mauvais élèves de ce classement avec seulement 48% du territoire couvert en 4G. Le dernier de ce classement n’est autre que l’Indonésie (pays difficile à couvrir à cause de son territoire éparse et sauvage) avec 29%. Notons également que Free Mobile est le 3ème plus mauvais opérateur du monde en termes de couverture, selon l’étude, avec 26% du territoire couvert. Un mauvais score qui peut s’expliquer par la jeunesse de l’opérateur et surtout par son réseau en cours de déploiement.

Screenshot1

Screenshot2

Concernant la rapidité du réseau, c’est la Nouvelle Zélande qui jouit du réseau le plus rapide en termes de Mbps. Singapour la talonne avec la Roumanie, également une très bonne élève dans ce domaine. Quant à la France et la Belgique, elles se retrouvent dans la moyenne haute de ce classement. Notons que les chiffres français sont tirés vers le haut par Free Mobile qui dispose du réseau le plus rapide, selon Open Signal. SFR est lui le dernier opérateur français dans ce domaine.

Screenshot3

OpenSignal signe ici une étude extrêmement intéressante sur l’état des réseaux 4G dans le monde.

Si vous souhaitez en savoir plus et découvrir les chiffres de tous les pays concernés, nous vous encourageons à jeter un œil sur l’étude complète disponible à cette adresse.

Source: Source