Un robot flippant pour tester l’influence des sourires dans notre vie quotidienne

Science

Par henel le

un-robot-enfant-qui-fait-froid-d

Des chercheurs en provenance de l’université de Californie à San Diego ont développé un robot avec un visage d’enfant. Ils souhaitent savoir si les bébés, en fonction de leur sourire, parviennent à nous manipuler.

L’étude a été publiée dans PLOS One. Une première équipe a été chargée d’observer 13 mères accompagnées de leur progéniture. Ils remplissent un tableau composé de quatre colonnes. La première correspond au nombre de fois où l’enfant sourit simplement, la deuxième au nombre de fois où la mère sourit, la troisième au moment où les deux sourient en même temps et enfin, lorsqu’aucun des deux ne sourit.

Les chercheurs partent du principe que les deux individus s’influencent l’un l’autre. Au final, ils s’aperçoivent que les mamans réagissent aux sourires et tentent de le prolonger le plus possible. Au contraire, les enfants ont tendance à provoquer le sourire chez l’adulte.

Les résultats enregistrés ont en suite été récupérés par une seconde équipe. C’est cette dernière qui a crée « Diego » (entre nous, il fait vachement flipper), le bébé robot. Là, les sujets sont un peu plus nombreux. Ils sont 32. Après une batterie de tests, les chercheurs remarquent que les parents sourient après le robot. Ils en viennent donc à la même conclusion: les bébés parviennent à nous influencer.

Source: Source