Je suis complètement ambiancé par ce documentaire sur la scène indépendante japonaise

Par Corentin le

Branching Paths

Le Japon a une vieille tradition des doujin games. Ces jeux faits sur leur temps libre par des passionnés reprennent souvent des univers existants et parviennent parfois à percer pour devenir de véritables phénomènes culturels, comme l’incontournable série Touhou Project. Cependant, jusqu’à très récemment, cette scène restait centrée sur son propre public et la création de ce genre de jeux, à quelques exceptions près, ne permettait pas une réelle percée sur le marché professionnel.

Mais quelques exemples comme Cave Story ou La-Mulana ont démontré qu’il était possible à certains jeux de sortir du Japon et qu’il était possible de créer une scène vivace comme on peut le voir en Amérique du Nord et en Europe. Cette volonté de sortir des sentiers battus a d’autant plus été motivée par le ralentissement de l’industrie japonaise observée sur la précédente génération de console.

Branching Paths est un documentaire racontant le quotidien de cette scène fébrile qui tente de se faire connaître dans des conditions peu favorables. La réalisatrice est Anne Ferrero que vous aurez peut-être déjà vue ou entendue dans des émissions sur la chaîne Nolife, notamment Toco toco, des entretiens très intéressants avec des personnes vivant à Tokyo, souvent issue du milieu créatif.

Branching Paths est prévu pour janvier prochain. Parlez-en à vos cousins.