Jack Dorsey confirmé à la tête de Twitter

Business

Par Elodie le

PDG intérimaire depuis la démission de Dick Costolo en juin dernier, Jack Dorsey vient d’être confirmé pour diriger Twitter après trois mois de tractations et rumeurs internes.

jack_dorsey_confirmé_tête_twitter

Square ou Twitter ? Twitter ou Square ? Ce sera finalement les deux ! Jack Dorsey sera simultanément PDG de Square, société de paiement et services financiers co-fondée en 2009 et dont il prépare l’entrée en Bourse pour 2015, et de Twitter qui vient d’officialiser la nouvelle lundi 5 octobre.
Une confirmation surprenante alors même que d’aucuns prédisaient un choix cornélien entre les deux sociétés qu’il a contribué à créer, le conseil d’administration souhaitant un patron à temps plein pour Twitter, qui doit faire face à des défis majeurs pour sa survie, intrinsèquement liée à la croissance du groupe, au point mort…
C’était même LA condition posée par le conseil d’administration, en juin dernier, à l’ouverture de la procédure de recrutement.

Jack Dorsey a d’ores et déjà annoncé qu’il continuerait à assumer sa fonction de PDG de Square, qu’il considère comme son autre « enfant », simultanément à ses fonctions chez Twitter.
Dans le document transmis à la SEC (Securities and Exhange Commission), Twitter justifie son choix par les « perspectives et l’expérience qu’il apporte comme co-fondateurs de Twitter et un des plus importants actionnaires ». Autre argument qui a peut-être pesé dans la balance : Jack Dorsey ne percevra aucune rémunération à ce poste.

Les médias dressaient la liste des prétendants éventuels : en interne, tous s’effaçaient devant Dorsey. Le leitmotiv était le même : “on veut Dorsey à la plus haute fonction, tant que Dorsey veut rester, on s’efface.” Pour les candidats extérieurs, les discussions n’ont jamais progressé bien loin, assure Re/Code. Quoi qu’il en soit, Twitter souhaitait une pointure pour remplacer Costolo, et relever les défis qui s’amoncèlent.

Un temps pressenti Adam Bain, ancien responsable des revenus et partenariats, devient COO (directeur des opérations). Cette annonce officialise également le départ de Dick Costolo n’exerce plus ses fonctions au conseil d’administration depuis le 30 septembre.

Le retour de l’enfant prodigue, éjecté de Twitter en 2009, est bien accueilli des investisseurs : l’annonce de son éventuelle confirmation avait fait grimper l’action Twitter.

twitter_fuite_chiffre_affaires_action_plonge

À charge pour lui de développer son audience, qui patine. Si les revenus publicitaires sont à la hausse, grâce à une monétisation réussie (publicité mobile et partenariats), l’audience grand public est la seule voix du salut pour Twitter, comme l’a confirmé Anthony Noto, directeur financier.

En juillet dernier, lors de la publication des résultats financiers du 2e trimestre, Jack Dorsey n’avait pu que constater que les efforts mis en œuvre pour créer de l’engagement « n’ont pas encore eu d’impact significatif sur l’augmentation de notre audience ou sa participation. C’est inacceptable ».

Et Jack Dorsey connait ses prochains chantiers à venir pour les avoir énoncé lui-même : « Pour réaliser pleinement notre potentiel, nous devons nous améliorer dans trois secteurs clés : assurer une mise en œuvre plus disciplinée de nos promesses, simplifier notre service pour démontrer plus vite la valeur de Twitter et communiquer cette valeur ».