La NASA nous explique comment faire de l’agriculture dans l’espace

Science

Par le

Il y a dix jours, les astronautes de l’ISS regardaient en avant-première le film Seul sur Mars, mettant en scène la survie de Matt Damon sur la planète rouge dans l’attente d’éventuels secours, un film pour lequel la NASA avait un peu aidé en donnant quelques conseils. En août dernier, les astronautes de l’ISS ont dégusté une salade cultivée dans l’espace, à l’intérieur de la station spatiale internationale. Faire pousser de la nourriture dans l’espace, et en assez grande quantité est un des défis qu’il faudra résoudre pour aller plus loin que la lune. La NASA a d’ailleurs mis en ligne une vidéo à propos de ce processus il y a quelques jours.

space-lettuce-800x420

Sur terre, faire pousser des légumes ne pose pas trop de problèmes, mais quand il s’agit de le faire dans l’espace, c’est une autre paire de manches. Des problèmes comme l’absence de gravité (ou plus précisément la microgravité), mais aussi le manque de lumière nous empêche de nous baser sur nos siècles d’expérience terrienne.

La NASA explique qu’en l’absence de gravité, c’est la lumière qui prend le relais pour savoir vers où les racines et les feuilles pousseront. Et en l’absence de source de lumière majeure, la plante fera toujours en sorte que les feuilles poussent à l’opposé des racines. Dans l’ISS, ce sont des LED qui fournissent la lumière, seules les longueurs d’ondes bleues et rouges sont nécessaires, mais le vert a tout de même été ajouté pour des questions d’esthétique.

Les données tirées de ces expériences seront bénéfiques à l’homme lors de mission dans l’espace, mais pas seulement, car si les futures missions de longue durée dans l’espace utiliseront sans doute ces données, elles pourront aussi servir à mieux comprendre comment faire pousser des plantes dans des endroits inhospitaliers.

Source: Source