Les ayants droit réclament 4 000 dollars à un fan pour avoir tenté d’organiser un événement Pokémon

Par Corentin le

Pokemon To the court

On ne badine pas avec les droits d’auteur. C’est la leçon qu’aura retenue Ramar Larkin Jones pour avoir osé prétendre organiser un événement sur le thème de Pokémon en marge de la PAX Prime de Seattle, fin août.

The Pokémon Company, la société qui gère les droits de la licence aux monstres de poche réclame maintenant 4 000 dollars au pauvre organisateur sous peine de poursuite.

L’événement dont le prix d’entrée était de 2 dollars (pour couvrir les frais), se tenait annuellement depuis 5 ans et promettait aux participants des « SUPER MASHUPS POKEMON », « un tournoi de Smash Bros. avec prix », « de la danse », « des lots », « des concours de cosplay et plus encore ». The Pokémon Company y a vu une violation de copyright et a demandé l’annulation pure et simple de l’événement.

L’organisateur a expliqué qu’il ne s’attendait pas du tout à une telle réaction de la part de The Pokémon Company.

« J’ai annulé la fête, remboursé tout le monde des deux dollars qui devaient m’aider à couvrir les prix pour le concours de cosplay et le tournoi de Smash Bros. Pokémon veut 4 000 dollars que je n’ai pas. Je leur ai demandé si je pouvais les payer l’année prochaine, ce qu’ils m’ont refusé. Ils veulent l’argent maintenant, dans les prochains 45 jours. »

Se confiant au site GeekWire, il a expliqué qu’il pensait au départ qu’il s’agissait d’une stratégie d’intimidation.

« Je pensait qu’après avoir annulé la fête, ils abandonneraient l’affaire. Je suis choqué. »

Heureusement, Ramar Larkin Jones a su rallier une partie de la communauté à sa cause. Sur le site de financement participatif GoFundMe, il a pu réunir les 4 000 dollars en 3 jours seulement. Il ne devrait ainsi plus être inquiété.

Fan Being Sued By Pokemon

> Via Gamespot

stopwatch 2 min.