Au troisième trimestre, Google se porte très bien

Business

Par Antoine le

Cela fait un moment que ça dure pour la firme de Mountain View et c’est encore une fois vrai pour le trimestre qui s’est achevé le 30 septembre dernier, Google va bien, très bien même. Le passage de Google vers Alphabet, qui est désormais sa maison mère n’a pas l’air de lui poser de problème. La Bourse s’envole et les actionnaires peuvent se réjouir.

Gmoney

Au trimestre dernier, Google enregistrait 17,7 milliards de chiffre d’affaires. Un bon résultat auquel est venu se greffer un milliard de plus ce trimestre pour arriver à 18,7 milliards. C’est une augmentation de plus de 13% par rapport au même trimestre l’année dernière. Pour ce qui est du bénéfice net, il augmente aussi d’un trimestre sur l’autre (+0,07 milliard de dollars), pour un bénéfice net colossal de 3,979 milliards de dollars, 1,2 milliard de plus qu’il y a un an (et c’est beaucoup), soit +45% !

Le responsable financier de Google et Alphabet, Ruth Porat , estime d’ailleurs que :

« Nos résultats pour le troisième trimestre montrent la force des activités de Google, particulièrement dans la recherche mobile. Avec six produits ayant désormais plus d’un milliard d’utilisateurs dans le monde, nous sommes ravis des opportunités s’ouvrant à Google, et à travers Alphabet »

Comme d’habitude, c’est la publicité qui a permis à Google d’obtenir de tels résultats, 16,78 milliards soit 89,8% du chiffre d’affaires de la filiale numéro 1 d’Alphabet.

Logiquement, plus de la moitié des revenus publicitaires proviennent de ses sites associés (Gmail, YouTube, etc.), ils ont augmenté de 16% en un an et de 6% en un trimestre (13,09 milliards). Les revenus publicitaires globaux augmentent eux de 23% en un an et de 6% en un trimestre. Le reste étant à décompter de la régie publicitaire maison AdSense avec 3,7 milliards de dollars (+4%).

Pour finir, la rubrique “autres” qui comprend notamment le PlayStore et la vente des Nexus offre à Google 1,9 milliard de dollars avec une progression de 11% sur le trimestre et sur l’année. Un bon score qui ne devrait être qu’amélioré par l’arrivée prochaine des nouveaux Nexus.

À l’annonce de ces résultats, la Bourse s’est affolée avec une action en hausse de +9,05%. Une action qui vaut désormais 742,80 dollars, contre 713,33 dollars précédemment son dernier record historique. Si la tendance se confirme, la firme serait valorisée à plus de 500 milliards de dollars. Une première, seulement réalisée par Apple à ce jour.
Les réserves de liquidités de Google, déjà très confortables, s’élèvent désormais à 72,767 milliards de dollars. Alphabet en profite donc pour lancer programme de rachat de ses actions de 5, 1 milliards de dollars.

Source: Source