Deezer reporte son entrée en bourse indéfiniment

Business

Par le

Cela devait être une grosse entrée en bourse française cette année dans le domaine du numérique. La startup Deezer, qui propose un service de Streaming musical à la manière de Spotify et Apple Music, voulait par la même occasion lever 300 millions d’euros et être valorisée à 1 milliard de dollars pour rivaliser avec ses concurrents précédemment nommés. Mais le site créé en 2008 sur les bases d’un site pirate a annoncé aujourd’hui que, pour finir, ce ne serait pas le cas, et que son entrée en bourse était reportée indéfiniment.

Deezer_3850160

Les raisons de ce report ? Deezer laisse entendre que ce sont les mauvaises conditions du marché qui ont poussé la startup mettre en pause son projet d’entrée en bourse pour le moment. L’arrivée récente d’Apple Music sur le marché est une partie de ces mauvaises conditions dont parle le communiqué de presse.

Le communiqué indique aussi que l’entreprise est bien financée aujourd’hui et que ce report ne l’empêchera pas de continuer sa stratégie de croissance. Cependant, pour préparer son entrée en bourse, l’entreprise avait publié une série de chiffres sur l’entreprise. On apprend ainsi que si l’entreprise peut bien se targuer d’avoir près de 6,5 millions d’adhérents, elle classe elle même plus de la moitié d’entre eux comme des utilisateurs ayant obtenu un abonnement Deezer via un bundle (les forfaits mobiles orange par exemple) mais ne l’utilisant pas. On apprend aussi que le chiffre d’affaires de Deezer était de 63,6 millions d’euros en 2012 et qu’il a très fortement augmenté pour arriver à 141,9 millions en 2014. Un chiffre d’affaires conséquent qui ne suffit pas à rendre le service rentable. La startup a enregistré 27,2 millions d’euros de perte en 2014.

Pour mettre en perspective ces chiffres, Apple, qui contrôle un des principaux concurrents de Deezer, Apple Music, a réalisé 11,1 milliards de bénéfices (USD) au dernier trimestre. C’est à se demander comment Deezer peut luter contre de tels géants (Spotify a plus d’abonnés qu’Apple Music et Deezer réunis) sans une véritable levée de fonds, car Deezer n’a pas de société comme Apple pour absorber ses pertes.

Source: Source