[PayDay 2] Overkill se fiche de votre opinion et ajoute des bonus d’XP et d’argent payants

Par Corentin le

Comme cette affaire peut être difficile à suivre, voici un petit résumé des épisodes précédents. Overkill en 2013 : « On ne mettra jamais de microtransactions dans...

Team Boost Overkill PayDay 2

Comme cette affaire peut être difficile à suivre, voici un petit résumé des épisodes précédents.

Overkill en 2013 :

« On ne mettra jamais de microtransactions dans PayDay 2 ! Honte à vous si vous pensez le contraire ! »

Overkill le 16 octobre 2015 :

« On a mis des microtansactions dans PayDay 2. Vous pouvez acheter des skins pour les armes. Ils augmentent leurs performances. »

Overkill le 26 octobre 2015, devant la grogne légitime de sa communauté contre l’aspect pay-to-win des microtransactions :

« Ouais bah vous avez beau râler, ça ne changera rien. »

Overkill, aujourd’hui :

« Hé les gars, maintenant ceux qui dépensent pour des skins peuvent gagner plus d’XP et plus d’argent durant les parties ! »

Eh oui ! Malgré la réaction extrêmement négative de la communauté, la dernière mise à jour de PayDay 2 introduit les « Team Boosts », des bonus liés aux fameux skins payants polémiques qui permettent à l’équipe, à la fin des braquages, de gagner plus d’argent et d’XP. Évidemment, c’est cumulatif. Ainsi, si toute l’équipe possède ce fameux boost, c’est jackpot pour tout le monde.

Pour atténuer la grogne de la communauté, Overkill a donné aux possesseurs du Completely Overkill pack (un pack spécial proposé il y a longtemps) un coffre contenant quelques DLC et surtout 25 skins aléatoires. Le problème des skins aléatoires, c’est que vous pouvez obtenir 25 skins donnant des bonus peu performants sur des armes que vous n’utilisez pas. Bref, il ne s’agit pas d’une manière correcte de remercier ceux qui ont investi beaucoup d’argent depuis longtemps dans le jeu.

En réaction à ces annonces, les modérateurs des forums Steam (habituellement les cibles de menaces et d’insultes depuis le début de cette affaire) ont décidé de faire la grève.

Je pense que le cas Overkill deviendra un cas d’école de tout ce qu’il ne faut pas faire pour gérer une communauté.

> Via Destructoid

stopwatch 4 min.