Comment se portent les réseaux 2G/3G/4G en France au 1er Décembre ?

Smartphone

Par Antoine le

Il est temps de faire un point sur l’état du réseau mobile en France par rapport au mois dernier. L’agence nationale des fréquences nous propose son observatoire mensuel des déploiements réseaux 2G, 3G et 4G.

iphone-5-4G-LTE

Pour commencer très rapidement par les réseaux 2G et 3G, leur croissance n’est pas comparable à celle du réseau 4G. Pour le réseau 2G, le nombre de site autorisé est passé de 40 982 en novembre à 41 017 en décembre. Pour le réseau 3G, nous sommes passé de 41 363 en novembre à 41 508 ce mois ci.

Même si la croissance de ces réseaux n’est plus vraiment la priorité des opérateurs, on note tout de même que dans le cas de la 3G et dans le cas de la 2G de nouvelles antennes continuent d’être installées, ou du moins, de nouveaux sites sont autorisés.

Pour ce qui est de la 4G, au premier décembre et toujours pour ce qui est du nombre de sites autorisés, il y avait 22 703 sites autorisés en France. C’est une augmentation de 2,7% par rapport au mois précédent. Sur ces 22 703 sites autorisés, 19 532 sont en services. Cette croissance du nombre de sites autorisés est une bonne nouvelle, de même que la différence entre le nombre de sites autorisés et le nombre de sites installés. Elle traduit une envie des opérateurs de continuer à faire grandir leur réseau 4G. Ce qui va dans le sens des enchères ayant eu lieu le mois denier sur la bande des 700MHz.

Nombre de sites 4G en France au 1er Décembre
Nombre de sites 4G en France au 1er Décembre

Pour ce qui est de la répartition entre tous les opérateurs du nombre de sites 4G, c’est toujours orange qui est en tête avec 8028 sites, suivi de Bouygues à 6789, de Free à 5164 sites et enfin de Numericable-SFR à 3697 sites.

En terme de fréquence, ce sont les bandes de 800 et 1800 MHz (respectivement +4,8% et +5% sur un mois en nombre d’antennes) qui sont le plus utilisées par les opérateur pour leurs nouvelles antennes. La bande des 2,6 GHz semble elle être un peu plus délaissée par les opérateurs pour le moment ( +2,3% sur un mois).

On peut expliquer la forte croissance de la bande des 1800 Mhz par l’autorisation pour Orange et SFR-Numéricable d’utiliser cette bande à partir du 25 mai 2016.

Source: Source