Achats en ligne : Une fin d’année qui bat tous les records

Sur le web

Par Henri le

Vous avez réussi à faire de superbes affaires lors du Black Friday et attendez les derniers jours de décembre pour profiter des bons plans sur le net ? Vous êtes loin d’être le seul.

1165595_votre-carte-bancaire-sera-bientot-aussi-une-carte-de-fidelite-web-tete-021405224516

Le commerce en ligne se porte bien, merci pour lui ! C’est en tout cas ce que ce nouveau « record absolu » semble indiquer. En effet, la journée de samedi dernier a été marquée par plus de 42 millions de transactions par carte, a indiqué le GIE (Groupement d’Interet Économique) Cartes Bancaires.

Ce jour-là, 486 transactions ont été enregistrées par minute en moyenne avec notamment deux pointes d’activités à 11 h et 15 h, avec plus de 1000 transactions /min. On sait que le premier week-end est crucial pour les commerçants, mais il semblerait que les Français soient encore plus enclins à l’usage de la carte qu’auparavant.

Et ces derniers ont de quoi se frotter les mains. En effet, ce record a déja été battu le week-end précédent, lors duquel 38 millions d’achats ont été effectués en ligne juste pour la journée du samedi 28 novembre.

CyberWeek-Amz-home-940x577

Mais comment expliquer un tel regain de consommation ? Hormis une période propice, certains membres, dont Francoise Fanari, directrice de communication du GIE Carte Bancaires, estime que l’on observe un phénomène de rattrapage chez les Français. Selon elle, les attentats du 13 novembre ont porté un coup à la consommation. Dès le samedi 14 novembre (un jour après les événements tragiques de Paris), les transactions avaient chuté à 29 millions contre 30 millions l’année précédente.

« Ce recul est la suite logique de l’ambiance pesante qui n’était pas aux achats ce samedi-là, et aux nombreuses fermetures de magasins et de sites touristiques, ajoute Françoise Fanari. Il aura fallu deux semaines pour que cela change » (via Le Figaro)

credit-christmas

Pour Francoise Fanari, l’achat sur internet s’est libéré, même si on ne connait pas encore le panier moyen des consommateurs.

« Ce record de samedi n’est pas le reflet exact de l’activité économique, mais avant tout de l’engouement pour la CB, de plus en plus acceptée par les commerçants, et le paiement sans contact, ajoute le GIE Cartes bancaires. S’il est le reflet d’un réel dynamisme économique, ce n’est pas la reprise pour autant. »

Vu les offres proposées sur le net par rapport à la majorité des magasins, ces chiffres devraient continuer d’augmenter dans les années à venir…