GoPro : De nombreux licenciements en vue et une année difficile à prévoir

Gadget

Par Henri le

Après plusieurs années fastes, les ventes de GoPro ne cessent de chuter. Et les conséquences risquent de ne pas plaire aux employés.

maxresdefault

Le géant des action cam vient d’annoncer de très mauvaises nouvelles. Le niveau des ventes de la société californienne au quatrième trimestre est très décevant. Son chiffre d’affaires n’affiche « que » 435 millions de dollars, ce qui est largement en dessous des prévisions, qui tablaient entre 500 et 550 millions d’euros trois mois avant… et 700 millions il y a un an.

Des chiffres inquiétants qui n’ont pas échappé aux marchés de Wall Street. En effet, l’action GoPro a perdu presque 25 % de sa valeur. Une chute considérable, à laquelle les dirigeants ont dû réagir. Pour rassurer ses actionnaires, la firme a donc décidé de licencier 7 % de son personnel, c’est-à-dire environ 105 personnes.

GoPro-Nick-Woodman

D’après les analystes, cette mauvaise passe serait due à l’échec du dernier modèle en date de la marque : la Hero4 Session. Malgré de vraies qualités, le dispositif sorti au mois de juillet n’a pas réussi à convaincre les potentiels acheteurs. En cause ? Un prix d’appel trop élevé, dans un marché qui devient de plus en plus concurrentiel. Nick Woodman, fondateur de l’entreprise, s’est d’ailleurs exprimé à ce sujet, en reconnaissant son erreur. Cela ne rendra hélas pas leurs emplois aux gens…

L’annonce [du 13 janvier] reflète les problèmes auxquels nous étions confrontés en 2015, en grande partie liés à notre lancement de la HERO4 Session et de son prix. Alors que nous avons fait clairement une erreur en la commercialisant à 399 dollars (plus précisément : j’ai commis l’erreur, c’était ma décision), je suis fier de la façon dont nous avons réagi. Nous avons reconnu le problème et ajusté le prix à 299 dollars… mais cela ne suffisait pas et le prix a été ajusté à nouveau à 199 dollars, ce qui positionne la Session comme le meilleur produit d’entrée de gamme que nous n’ayons jamais fait.

CHDHS-101_main1

C’est d’ailleurs pour cela que GoPro a profité du CES pour annoncer sa migration vers d’autres produits comme les drones ou les caméras à 360 °. Est-ce que cela suffira à rassurer les investisseurs ?

Réponse dans l’année.