Toshiba : des robots pour désassembler la centrale de Fukushima

Robots

Par Auré le

Comme il est toujours humainement impossible d’accéder à certaines parties de la centrale de Fukushima Daiichi, ou du moins de ce qu’il en reste, le gouvernement japonais a fait appel à plusieurs entreprises pour mettre au point différents robots capables d’intervenir, dès 2017, dans dans les zones les plus dangereuses, notamment là où les rayonnements sont encore trop élevés pour l’être humain. Ceci afin de démanteler, petit à petit, les restes hautements contaminés par cette terrible catastrophe de mars 2011.

L’un de ces robots conçus par Toshiba et présenté dans la vidéo ci-dessous, sera chargé de supprimer les 566 barres de combustibles présentes dans les restes du réacteur numéro 3.

Pilotés à distance par un opérateur humain via une télécommande et conçus pour rester à la surface de la piscine de refroidissement, les bras articulés de celui-ci devraient lui permettre de ramasser et découper l’ensemble des débris qui se trouvent sur son chemin.

Une catastrophe qui continue donc de donner naissance à des robots aux allures très exotiques puisqu’en 2012 déjà, la firme japonaise tentait d’accéder à différentes parties de la centrale à l’aide de robots spécialement conçus à cet effet.

Capture d’écran 2016-01-19 à 13.11.37

Source: Source