Avec First View, Twitter se lance dans la vidéo publicitaire en autoplay

Business

Par Elodie le

La plateforme de microblogging lance First View, un nouveau format publicitaire qui viendra s’afficher en haut du fil d’actualité des membres du réseau et se lancera automatiquement. Une bonne nouvelle pour les annonceurs, les utilisateurs quant à eux voient la pression publicitaire augmenter doucement mais surement.

twitter_first_view_video_pub_autoplay

En difficulté et toujours à la recherche de revenus publicitaires, Twitter poursuit son appel du pied aux annonceurs tout en voulant rendre sa plateforme plus mainstream.

Avec First View, les annonceurs pourront s’offrir un accès privilégié à la timeline des utilisateurs, et ce, pendant 24 heures. Un placement Premium pour une vidéo qui se déclenchera automatiquement au chargement de l’application ou lors de la connexion au site. La vidéo sera placée en dessous du premier tweet du fil d’actualité et portera la mention « sponsorisée ».

L’option autoplay peut être désactivée dans les paramètres de l’application.

Un nouveau service lancé exclusivement aux États-Unis pour le moment, mais qui devrait être déployé à d’autres pays dans les mois à venir.

First_viewgraphic_4

La 20th Century Fox est l’un des premiers annonceurs à s’offrir ce service, gage d’une visibilité garantie. Pour son directeur marketing Marc Weinstock, c’est une bonne manière de faire la promo d’un film en diffusant sa bande-annonce à l’ensemble du réseau Twitter, riche de 300 millions d’utilisateurs actifs par mois.

« Nous sommes en mesure de toucher une large audience cinéphile avec une bonne vidéo et pas seulement dans une optique de recueillir des vues », explique-t-il.

À la peine et en pleine restructuration, Twitter va sans doute miser sur ce nouvel outil pour engranger les revenus publicitaires et monétiser son audience (gain/utilisateur).

À savoir si les membres du réseau vont bien accueillir cette nouvelle. Le week-end dernier, l’annonce d’une timeline soumise à un algorithme « à la Facebook » avait suscité une levée de bouclier ponctué du hashtag #RIPTwitter, poussant Jack Dorsey à réagir.

Twitter doit présenter ses résultats financiers trimestriels ce mercredi, alors que l’action Twitter est à son plus bas niveau historique 14,40 dollars, le titre a perdu 50 % de sa valeur en un an.

Reste à savoir si les investisseurs seront séduits et rassurés par cette nouvelle offre.

Source: Source