Record de piratage pour le dernier album de Kanye West

Sur le web

Par Elodie le

Disponible à l’écoute sur Tidal pendant seulement deux jours, The Life of Pablo, le nouvel album de Kanye West, a été téléchargé illégalement 500 000 fois. Joli record Mr. West.

kanye-west-album-record-téléchargement

C’est un couac dont Tidal ce serait bien passé. Quand on sait que la plateforme de streaming musical, lancé en grande pompe par plusieurs stars de l’industrie de disque (Alicia Keys, Rihanna, Madonna, Daft Punk, Beyoncé ou Chris Martin pour ne citer qu’eux), ne fonctionne que par ses coups marketing savamment étudiés (exclusivités, date limite de téléchargement, etc.), cette affaire ne devrait pas réjouir nos actionnaires.

Dévoilé en exclusivité dimanche 14 février sur la plateforme Tidal et le site officiel de l’artiste, The Life of Pablo a généré un pic d’audience, de téléchargements et pour certains d’abonnements à la plateforme. Problème : des milliers d’internautes se sont plaints d’avoir dû payer 20 $ (soit un abonnement d’un mois à Tidal) pour accéder à l’album, quand d’autres n’ont ensuite jamais reçu le lien pour le télécharger, en raison d’un problème avec le système de paiement du service.

Et comme si cela ne suffisait pas, Kanye West en a rajouté une couche, certainement pétri de bonnes intentions pour promouvoir la plateforme de son super pote Jay Z, en affirmant que son album ne serait non seulement jamais disponible sur Apple, mais nulle part ailleurs (outre son propre site web cela s’entend).

Conséquence ? L’album de Kanye West s’est retrouvé en un rien de temps sur les principales plateformes de téléchargement… illégales celles-ci et a battu des records : 500 000 téléchargements toute plateforme confondue selon le site Torrent Freak.

TLOP est ainsi en tête du classement des téléchargements musicaux sur The Pirate Bay. Et comme l’Hydre : pour un lien supprimé, d’autres apparaissent aussitôt. Quoi qu’il arrive, ce nouvel opus aurait été de toute manière téléchargé, mais les cafouillages entourant sa sortie n’ont fait qu’accentuer le phénomène.