Kanye West voudrait bien sauver Tidal mais…

Business

Par Elodie le

Kanye West avait beau s’enthousiasmer sur Twitter en assurant que Tidal était l’application la plus téléchargée au monde sur l’App Store, il n’en est rien. Tidal vit au gré des coups marketing et exclusivités de ses boss, mais après ?

kanye_west_sauver_tidal

Bon, relativisons pour Kanye qui est déjà parti sur la Lune fêter ça. Tidal était, à ce moment-là, l’application la plus téléchargée au monde sur l’app Store… aux États-Unis. Un simple coup d’œil dans votre propre classement vous montrait un tout autre résultat. Periscope pour ma part : merci Serge Aurier.

Mais revenons à Kanye. Oui, le 15 février Tidal était l’application numéro un du store d’Apple. Jay Z et ses partenaires en or massif ont-ils pour autant réussi leur pari ? Oui et non. Oui, s’ils comptent faire vivre Tidal au gré des exclusivités lancées sur la plateforme. Non, si on s’écarte de ces coups marketing qui gonflent artificiellement les chiffres de Tidal.

En effet, le 14 février, Kanye West dévoilait son nouvel album, The Life of Pablo, en exclusivité sur… Tidal. Générant ainsi un pic d’audience, de téléchargements et pour certains d’abonnements à la plateforme. La même chose s’était produite en janvier avec Anti de Rihanna, dévoilé par erreur, et avec Formation, le dernier titre de Beyoncé, qui a fait découvrir à beaucoup d’Américains qu’elle était noire.

Mais si Google Trends peut être considéré comme un outil fiable, ce qu’il montre remet les choses en perspective, comme le rapporte Gizmodo US.

tidal_google_trends

Ainsi, l’intérêt pour Tidal retombe aussi sec, passés quelques jours, une fois les exclusivités disponibles sur d’autres plateformes. Avant le lancement du nouvel album de Rihanna, Tidal faisait tranquillement la sieste. Son électrocardiogramme s’agite à chaque évènement pour accuser une chute conséquente par la suite. Sauf pour Beyoncé, son titre étant disponible uniquement sur ce service (son mari peut lui dire merci).

Mais Tidal pourra-t-il survivre à coup d’exclusivité savamment distillé ? D’autant que la plateforme a connu quelques ratés avec le lancement de The Life of Pablo : des milliers d’utilisateurs ayant téléchargé et payé le dernier album de Kanye West, n’ont jamais reçu leur dû, 4 000 en tout selon Techcrunch. Certains ont même été débités plusieurs fois.

Tidal semble faire la sourde oreille pour le moment face à l’afflux de plaintes sur Twitter.

Vivement la prochaine conférence de presse pour prendre des nouvelles de la jambe de Madonna.