Ubisoft ne fera rien pour que des tests de The Division soient publiés à la sortie du jeu

Par Corentin le

The-Division-Ubisoft-pas-pu-y-jouer

Au moins, ça a le mérite d’être clair. Ne vous attendez pas à un test de The Division à la sortie du jeu. Ubisoft vient d’annoncer dans un billet sur son blog officiel qu’il « est impossible pour eux de peupler les serveurs de sorte que l’expérience soit similaire a celle du jour de lancement » et que par conséquent « les testeurs joueront en même temps que les tous les autres, quand le jeu sortira le 8 mars prochain ». On salue la transparence envers le public, moins le raisonnement motivant la décision.

Évidemment, ce n’est pas un drame absolu non plus. Une grande partie des gens qui sont intéressés par le titre ont déjà pu s’y essayer grâce aux différentes phases de bêta ouvertes et fermées qui ont eu lieu ces dernières semaines. De plus, comme le précise le billet, vous aurez l’embarras du choix dans les streams, les let’s play et autres impressions écrites sur le jeu dès le jour du lancement pour vous faire un avis.

Mais tout de même, c’est énervant. Mince quoi, The Division n’est pas non plus le premier titre à posséder un fort aspect online. Même des éditeurs comme Nintendo qui ne sont pas réputés pour leur débrouillardise en ligne quand ils sortent des jeux comme Splatoon trouvent des solutions. En l’occurrence, une version de jeu légèrement modifiée qui permettait de jouer sur des serveurs parallèles le tout organisé autour de sessions de jeu. Sony aussi organise des créneaux spécifiques pour pouvoir essayer tous les aspects online de ses jeux. Il n’y a rien de bien sorcier là-dedans.

Ces craintes d’Ubisoft traduisent surtout un manque de confiance dans le travail d’appréciation des journalistes. Ubi, mon p’tit Ubi, tu sais, notre boulot, on le connaît, hein ? Quand on joue à un jeu en ligne en avance et que le monde virtuel dans lequel on évolue nous paraît dépeuplé, on sait que ça ne sera pas le cas le jour de la sortie et on le prend en compte dans les avis qu’on rend. Les lecteurs non plus ne sont pas complètement idiots et si on sortait une ânerie comme « Oh la la, c’est vraiment trop nul The Division, il n’y a personne », on se ferait reprendre sur le champ. Surtout sur un titre comme celui-ci ou les retours, qu’ils viennent de la presse ou des utilisateurs, sont généralement bons.

Du coup, pour ce qui est de The Division, si vous ne l’avez pas pré-commandé, on vous conseille évidemment d’attendre le retour des utilisateurs et de la presse avant de vous jeter sur votre carte bleue. Parce que c’est toujours dans cet ordre-là que les choses devraient se dérouler.

Bon. Malgré tout ça, The Division, ça a l’air quand même a priori très bien et ça sort mardi prochain sur Xbox One, PS4 et PC.