Des milliers d’internautes piégés sur Facebook par une arnaque McDonald’s

Sur le web

Par Elodie le

Un concours Facebook promettait des cartes-cadeaux McDonald’s aux internautes participants… qui se sont tous fait arnaquer. Ce type d’arnaque pullule sur Internet, néanmoins il se trouve toujours quelques internautes naïfs pour tomber dans le piège. Après l’arnaque à l’iPhone 6 (non, un iPhone 6 ne coûtera jamais 1 euro), voici celle au McDonald’s. Des milliers […]

Un concours Facebook promettait des cartes-cadeaux McDonald’s aux internautes participants… qui se sont tous fait arnaquer.

mcdonalds-arnaque-facebook-internautes

Ce type d’arnaque pullule sur Internet, néanmoins il se trouve toujours quelques internautes naïfs pour tomber dans le piège.

Après l’arnaque à l’iPhone 6 (non, un iPhone 6 ne coûtera jamais 1 euro), voici celle au McDonald’s. Des milliers d’internautes amateurs de la chaîne de fast food se sont fait avoir.

Ici ce n’est plus anguille sous roche, mais baleine sous galet !

Une fausse page concours McDonald’s promettait aux lauréats une carte-cadeau de 1 000 euros à valoir dans tous les restaurants “McDonald’s Paris”. De quoi s’alimenter pendant un moment.
Dans ce concours pas de perdants puisque chaque participant se voyait remettre une première carte-cadeau de 40 euros. Pour valider sa participation, il suffisait de s’inscrire sur une plateforme en renseignant ses coordonnées et de s’acquitter de la somme de 1 euro sur une plateforme externe certainement gérée par les faussaires.

Même en cas de défaite, la perte était donc minime… oui, mais non. Outre l’arnaque évidente – aucun envoi de carte-cadeau, les conditions de paiement de l’inscription prévoyaient, sans résiliation de la part de l’internaute, la souscription à un abonnement de 49 euros par mois pour un quelconque service.
Une seconde page concours de ce type a également été créée et partagée près de 6 000 fois, laissant augurer bien d’autres lésés.

Contacté par Buzzfeed, McDonald explique n’avoir rien à voir avec ce concours et précise avoir demandé la fermeture immédiate de la page incriminée.

Quand c’est presque gratuit, c’est toujours vous le produit !

Source: Source