SFR Presse, option gratuite et optimisation fiscale ?

Smartphone

Par Elodie le

L’opérateur lance une nouvelle option SFR Presse qu’il va offrir à la plupart de ses abonnés. Une générosité qui se fera peut-être sur le dos de l’État en fonction de la TVA appliquée. Explications.

sfr-presse-1

SFR/Numericable lance SFR Presse dès le 1er mai. Une option proposant la lecture illimitée de titres de presse tels que L’Express, 01net, Libération, Maisons Côté Sud, Mieux Vivre votre argent, Point de Vue, L’Etudiant, L’Expansion, Lire ou encore Classica (appartenant pour tout ou partie au groupe Altice, propriétaire de SFR).

Normalement facturée 19,99€, l’option sera gracieusement offerte à tous les abonnés (clients fixes et clients mobiles avec voix illimitée) via une réduction de ce même montant sur leur forfait, comme ces derniers l’ont appris par email.

capture d'écran
capture d’écran

Seul « le forfait mobile Starter 2H est par contre exclu, tout comme les offres RED by SFR pour le moment », précise l’opérateur à NextInpact.

Une bonne nouvelle pour les abonnés, un bon moyen pour SFR de redorer son blason auprès de clients majoritairement insatisfaits, d’autant plus dans un contexte de guerre des prix. Toutefois, cette générosité pourrait se faire sur le dos de l’État, via une belle opération d’optimisation fiscale, comme le relève nos confrères.

En effet, comme toute offre de presse, SFR Presse bénéficiera de la TVA réduite à 2,1%, contre 20% de TVA classique pour les forfaits. Si l’opérateur a bien confirmé qu’il appliquerait le taux préférentiel, il n’a pas expliqué comment il comptait appliquer sa ristourne.

En effet, SFR peut appliquer la TVA réduite sur l’option (2,1 % et le forfait est taxé à 20%), sur le forfait (2,1% au lieu des 20%) ou les deux de manière partagée. A ceci près que selon l’application choisie, SFR pourrait engranger pas mal de bénéfices sans augmenter le montant des forfaits.

Une belle opération fiscale, qui n’est pas sans rappeler celle de Free et de son option Tv à 1,99€. L’opérateur n’a pas souhaité s’étendre sur le mode de calcul de la TVA. Pour connaitre la façon dont cette réduction sera appliquée, il faudra attendre le mois de mai et l’envoi des premières factures.

La TVA réduite a été pensée pour le citoyen, afin de lui faciliter l’accès à l’information. Avec cette option SFR ne répond pas à une demande formulée par ses clients, mais à une pure considération financière – sous couvert d’option gratuite.

Source: Source