[Guilty Gear Xrd -REVELATOR-] J’y connais vraiment rien, mais j’ai quand même bien aimé

Par Corentin le

ggxrd0

Vendredi prochain sort Guilty Gear Xrd -REVELATOR-. C’est un nom extrêmement compliqué qui veut simplement dire… Écoutez, je ne sais pas ce que ça veut vraiment dire, d’accord ? Dites-vous simplement que c’est la version + + de Guilty Gear Xrd (qui avait déjà un nom compliqué) et que ce prédécesseur n’avait pas eu le droit à une sortie physique en Europe. Cette version Revelator qui, elle, sortira bel et bien en galette proposera de surcroit tous les DLC qui étaient sorti pour la version qui n’était pas + +. C’est bon ? Vous suivez ?

GGXrdR 7

Je dois bien admettre que je n’y connais pas grand-chose dans les jeux de baston types « gatling ». Il s’agit de jeux de combats dont Arc System Works s’est fait spécialiste dans lesquels les joueurs doivent appuyer sur des touches à un rythme très élevé pour faire des combos très longs (comme la cadence de tir d’une mitraillette gatling). Si vous voyez à peu près la tronche des combos que l’on pouvait voir dans la série des Blazblue, alors vous pouvez avoir une idée de ce que peuvent donner les combats dans Guilty Gear Xrd -Revelator-.

Autant dire que c’est plutôt un jeu pour expert en jeux de combat, mais ce Revelator possède deux belles cordes à son arc pour attirer le béotien comme moi. La première, c’est qu’il a un excellent tutoriel. Et comme ces temps-ci, tous les jeux de combats ne peuvent pas en dire autant (si vous voyez ce que je veux dire) on ne va pas cracher dessus, hein ? Et le second, c’est qu’il propose littéralement un « mode noob » qu’il est possible d’activer pour soi au moment où on choisit son personnage. Il s’agit d’un mode où les combos se font quasiment tous seuls, il vous suffit de masher un peu les touches comme un sagouin et hop ! Vous sortez le combo « one frame » qui se termine sur la furie de votre personnage causant -30% de barre à votre opposant. Dans les faits, un combo est attribué à chaque combinaison de boutons et de direction, donnant l’illusion que votre perso joue un peu à votre place et prend l’initiative. Vous, il ne vous reste plus qu’à parer correctement et à choisir les directions vers lesquelles vous dirigez vos attaques. Un bon moyen de ne pas dégoutter votre partenaire de jeu qui, lui, ne connait pas par cœur la move list des 23 personnages jouables du jeu.

GUILTY GEAR Xrd -REVELATOR-_20160210151406

C’est pour cela que même si je ne comprends rien à ce Guilty Gear Xrd -Revelator- (pas même son titre, c’est dire), je dois dire qu’il m’est très sympathique. Et pas seulement parce qu’un des personnages possède une attaque ultime qui consiste à mettre ses doigts dans les fesses de tous les autres combattants (je vous JURE que c’est vrai, il s’appelle Faust et il a un sac en papier sur la tête). Tout simplement : il donne envie de s’y mettre.

D’ailleurs, est-ce que je vous ai précisé qu’il s’agit également d’un des plus beaux moteurs 3D que j’ai jamais vu ? C’est de l’Unreal Engine 3, certes, mais alors ça envoie. C’est bien simple, on a devant les yeux de véritables modèles en 3 dimensions, sauf qu’on dirait vraiment de la 2D animée à la main. Cette feature assez unique permet au jeu des créer des mouvements de caméras dynamiques « à la Street Fighter » mais tout en conservant des personnages aux traits extrêmement fins et au character design particulièrement travaillé. Le jeu possède également un humour qui est très bien servi par cette DA.

GGXrdR 6

Bref, si vous souhaitez sortir un peu des jeux de combats dont on parle le plus souvent (Street Fighter V et Mortal Kombat X en tête), peut-être que Guilty Gear Xrd -Revelator- pourrait être une alternative intéressante. D’autant que vous ne risquez pas grand-chose tant cet épisode a déjà été éprouvé et validé par la presse et les experts du genre.

Guilty Gear Xrd -Revelator- sort le 10 juin prochain sur PS3 et PS4.

stopwatch 5 min.