Fujifilm Instax Share SP2 : Une version corrigée et séduisante de l’imprimante instantanée de poche

Hardware

Par Henri le

La plupart de nos photos ne font que rester dans nos smartphones, et perdent donc une partie de leur intérêt puisqu’on ne les regarde plus. Fujifilm propose une solution assez ergonomique.

41af3bf92a7a6f3b5863021eef81e

Fujifilm veut nous faire revenir à l’argentique et cultiver notre soif de photo instantanée. C’est pour cela que la firme avait mis au point l’Instax Share SP1 fin 2014. Un modèle efficace d’imprimante fonctionnant un peu comme les anciens Polaroids, mais qui n’était néanmoins pas dénué de défauts.

Cette deuxième version, simplement nommée Instax Share SP-2, entend bien les corriger. On constate qu’il a effectué une petite cure de minceur, et arbore désormais un design plus angulaire. Elle se glissera néanmoins plutôt dans un sac que dans une poche. Elle fonctionne toujours avec les films instantanés FujiFilm Instax Mini (qui sont assez chers il faut bien l’avouer). Il suffira de le connecter en Wi-Fi directement à votre smartphone ou tablette iOS ou Android afin de choisir les clichés que vous voulez imprimer sur filtre argentique. Idéal pour conserver un souvenir « physique » de vos photos sur Instagram ou Facebook.

c6f953458386baa5d1d36b7741400

Notons que ce modèle permet de jouir d’une meilleure définition d’image puisque les photographies passent à 320 dpi (point par pouces) contre 254 sur la version précédente. La nuisance sonore est également moindre, et l’impression plus rapide. La SP-2 ne met que 10 secondes pour sortir un cliché contre 16 secondes auparavant. On apprécie également le fait que Fujifilm ait abandonné les piles CR2 pour une batterie Li-Ion rechargeable via Micro USB. La marque a donc écouté les desiderata des clients.

L’Instax Share SP-2 devrait être disponible durant l’été pour 199 €.