Il finit Super Mario Land 2 en faisant visiter à Mario la RAM du jeu

Par Corentin le

Super Mario Land 2

Les run « total control » ne sont pas nouvelles, mais il est vrai qu’on avait plus l’habitude de les voir sur Super Mario World. Grosso modo, grâce à des glitches, un speedrunner éclairé peut modifier la RAM du jeu, lui permettant dans certains cas de complètement le reprogrammer.

Ici, dans Super Mario Land 2 sur Game Boy, le speedrunner Chris Grant (invité par IGN) montre en vidéo comment il est possible de modifier le jeu pour lui faire faire exactement ce qu’il veut. Grâce à un glitch, il fait passer Mario sous un stage, dans un bric-à-brac de sprites qui représente en réalité la mémoire du jeu. Il faut donc faire attention aux blocs que l’on casse ici bas, car il y a de vrais risques de faire crasher le jeu, voire de briquer la cartouche.

Après quelques manipulations au pixel près et autres pause buffering, il atteint les tréfonds de la mémoire, où il va casser quelques blocs bien précis. Résultat, la cinématique de fin se lance automatiquement dès qu’il sélectionne un nouveau niveau. Le jeu est terminé en 7 minutes. Bravo bravo.

Et ce genre de run vous intéresse, vous devriez jeter un œil à celles faites durant l’AGDQ par TAS Bot.

Et surtout, ne ratez pas la SGDQ qui aura lieu du 3 au 10 juillet !

stopwatch < 1 min.